Aller au contenu principal

APEBI : deux binômes se disputent la présidence

La Fédération des Technologies de l’information de télécommunication et de l’Offshoring (APEBI) tiendra son assemblée générale ordinaire élective ce mercredi après-midi à Bouskoura. Deux binômes se disputeront la présidence. Il s’agit du binôme Youssef El Alaoui-Abdellatif Tarhine et le binôme Amine Zarouk-Mehdi Alaoui. Les vainqueurs dirigeront l’APEBI pour le mandat (2020-2022).

Par Mohamed L., Publié le 14/01/2020, mis à jour le 14/01/2020
Teaser Media
Le binôme Alaoui-Tarhine

J-1 avant l’assemblée générale ordinaire élective (AGE) de la Fédération des Technologies de l’information de télécommunication et de l’Offshoring (APEBI). Les deux binômes candidats à ce poste présenteront le mercredi 15 janvier leurs programmes respectifs devant les 200 entreprises membres de la fédération, rapporte l’Économiste dans son édition du mardi 14 janvier.

Le programme de candidature du binôme El Alaoui-Tarhine, nommé « Agir pour créer l’impact économique durable », se concentre sur 4 axes : la compétitivité et l’économie digitale ; la souveraineté digitale et le partenariat de la gouvernance ; l’innovation et la création de valeur ; le renforcement de l’écosystème au service des membres de l’APEBI. Lors de sa campagne, le duo a mis l’accent sur le capital humain comme principale composante du développement d’un esprit d’équipe inclusif. Selon eux, c’est le facteur clé du succès de leur mandat qu’ils comptent mettre au service de la profession et de l’économie du Maroc.

De leur côté, le programme du binôme Zarouk-Alaoui compte : renforcer l’accès au marché pour les membres via une caravane qui va à la rencontre des différents secteurs dans différentes régions (Digital4All) ; développer le capital humain grâce à un projet d’institut de formation (Skills4All) ; créer un lobby pour le secteur des nouvelles technologies en vue de mettre en place un Doing Business digital (Institutions2Meet) ; instaurer un observatoire permanent des NTIC (Data4Tech), rapporte Médias24.

« Nous avons un programme pragmatique, contractuel avec des engagements réalistes et réalisables. Plus qu’un programme, c’est un engagement moral envers les membres avec des convictions et des objectifs précis et des échéances », affirme Zarouk. Pour rappel, Mohammed Drissi Melyani, directeur général de l’agence du développement digital (ADD), dévoilera lors de cette AGE la stratégie d’orientations générales pour le développement du digital. Alors qui du binôme El Alaoui-Tarhine/Zarouk-Alaoui sera élu à la présidence de l’APEBI durant la période 2020-2022 ? Le Verdict sera dévoilé ce mercredi.


  • Partagez

Crowdfunding : La loi votée avant mi-février

Créé aux Etats-Unis il y a plus de douze ans, le crowdfunding est un mode de financement participat...

2020, une année capitale pour les relations Maroc-Chine

Ligne directe Casablanca-Pékin, année sino-marocaine du tourisme et de la culture… Ce début d’année...

Automobile : la folle ambition de Moulay Hafid El Alamy

Le Maroc, leader africain depuis quelques années du secteur automobile, veut franchir un nouveau ca...

Paradis fiscaux : L’UE maintient la pression sur le Maroc

Les concessions du Maroc en matière de fiscalité sur l’export, prévues dans la Loi de Finances 2020...

Royal Air Maroc : la nouvelle ligne Casa-Pékin lancée

Ce jeudi 16 janvier, Royal Air Maroc a lancé sa nouvelle ligne aérienne directe entre Casablanca et Pékin. Cette liaison directe, la première entre le Maroc et la Chine, relie l’aéroport international...

La Banque Centrale Populaire au chevet des TPE

La Banque Centrale populaire (BCP) a présenté son plan d’accélération de la très petite entreprise ...