Aller au contenu principal

APEBI : deux binômes se disputent la présidence

La Fédération des Technologies de l’information de télécommunication et de l’Offshoring (APEBI) tiendra son assemblée générale ordinaire élective ce mercredi après-midi à Bouskoura. Deux binômes se disputeront la présidence. Il s’agit du binôme Youssef El Alaoui-Abdellatif Tarhine et le binôme Amine Zarouk-Mehdi Alaoui. Les vainqueurs dirigeront l’APEBI pour le mandat (2020-2022).

Par Mohamed L., Publié le 14/01/2020, mis à jour le 14/01/2020
Teaser Media
Le binôme Alaoui-Tarhine

J-1 avant l’assemblée générale ordinaire élective (AGE) de la Fédération des Technologies de l’information de télécommunication et de l’Offshoring (APEBI). Les deux binômes candidats à ce poste présenteront le mercredi 15 janvier leurs programmes respectifs devant les 200 entreprises membres de la fédération, rapporte l’Économiste dans son édition du mardi 14 janvier.

Le programme de candidature du binôme El Alaoui-Tarhine, nommé « Agir pour créer l’impact économique durable », se concentre sur 4 axes : la compétitivité et l’économie digitale ; la souveraineté digitale et le partenariat de la gouvernance ; l’innovation et la création de valeur ; le renforcement de l’écosystème au service des membres de l’APEBI. Lors de sa campagne, le duo a mis l’accent sur le capital humain comme principale composante du développement d’un esprit d’équipe inclusif. Selon eux, c’est le facteur clé du succès de leur mandat qu’ils comptent mettre au service de la profession et de l’économie du Maroc.

De leur côté, le programme du binôme Zarouk-Alaoui compte : renforcer l’accès au marché pour les membres via une caravane qui va à la rencontre des différents secteurs dans différentes régions (Digital4All) ; développer le capital humain grâce à un projet d’institut de formation (Skills4All) ; créer un lobby pour le secteur des nouvelles technologies en vue de mettre en place un Doing Business digital (Institutions2Meet) ; instaurer un observatoire permanent des NTIC (Data4Tech), rapporte Médias24.

« Nous avons un programme pragmatique, contractuel avec des engagements réalistes et réalisables. Plus qu’un programme, c’est un engagement moral envers les membres avec des convictions et des objectifs précis et des échéances », affirme Zarouk. Pour rappel, Mohammed Drissi Melyani, directeur général de l’agence du développement digital (ADD), dévoilera lors de cette AGE la stratégie d’orientations générales pour le développement du digital. Alors qui du binôme El Alaoui-Tarhine/Zarouk-Alaoui sera élu à la présidence de l’APEBI durant la période 2020-2022 ? Le Verdict sera dévoilé ce mercredi.


  • Partagez

Plan de sauvetage du tourisme : les recommandations des Istiqlaliens

L’alliance des économistes istiqlaliens a émis cette semaine ses propositions au gouvernement pour ...

Relance économique : l’ordonnance de la CGEM

Le patronat propose une batterie de mesures phares pour relancer la machine économique une fois que...

8e réunion du CVE : financer la relance

Le Comité de veille économique a tenu, ce jeudi, sa huitième réunion de travail depuis le début de ...

Le ministère de l’Agriculture appelle les professionnels à poursuivre la mobilisation

Ce jeudi 21 mai, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime a déclaré que les opérateurs de ces secteurs ont réussi à maintenir leurs activités et leur production, garantissant un approvisi...

Finances publiques : des choix décisifs pour la relance de l’économie

Le ministre des Finances a estimé à 500 millions de DH le manque à gagner en termes de recettes fis...

Le CESE chargé d’identifier les impacts du Covid-19

Saisi par Habib El Malki, Président de la Chambre des représentants, pour réaliser une étude sur «Les impacts sanitaires, économiques et sociaux du Covid-19 et leviers d’actions envisageables», le Con...