Aller au contenu principal

Orange n’écarte pas une introduction en Bourse de sa filiale africaine OMEA

Stéphane Richard, Président-Directeur Général d’Orange, et Alioune Ndiaye, Directeur Général d’Orange Middle East and Africa, ont inauguré mercredi à Casablanca le siège opérationnel d’Orange Middle East and Africa dans la Tour Casablanca Finance City (CFC). Si la question d’une introduction en bourse n’a pas été abordé par les responsables durant cet événement, le groupe affirme dans un communiqué que cela dépendra d’un certain nombre de facteurs.

Par Mohamed Laabi, Publié le 10/01/2020 à 12:35, mis à jour le 10/01/2020 à 14:48
Teaser Media

Orange, premier fournisseur de téléphone mobile en France va-t-il intégrer la bourse de Casablanca ? Dans un communiqué de presse, l’opérateur téléphonique a livré sa position : « la décision dépendra d’un certain nombre de facteurs, comme les opportunités stratégiques et l’orientation du marché, avec, quoi qu’il en soit, l’objectif central d’accélérer la croissance de ce marché ».

 

Les Inspirations Éco rapporte ce vendredi qu’Orange est « techniquement prêt » à franchir le pas et aurait mandaté des conseillers à cette fin, notamment Morgan Stanley et BNP Paribas. Ces derniers auraient ainsi la charge de diriger le processus d’introduction en Bourse. « Si introduction en bourse il y a, cela sera la toute première opération pour la filiale d’Orange en Afrique et au Moyen-Orient. Vous imaginez bien que l’opération doit être prise très au sérieux ». Selon une source proche du dossier, tout devrait être rendu public d’ici la fin du premier semestre de l’année.

 

De son côté, Stéphane Richard, PDG d’Orange a déclaré « qu’aucun calendrier n’est fixé, la décision se fera en fonction des conditions du marché et des perspectives de valorisation. Mais nous savons que ce sera une double cotation, africaine et européenne ». Le groupe affirme investir « chaque année un milliard d’euros en Afrique et au Moyen-Orient afin de continuer à améliorer la connectivité et la performance de ses réseaux ». Lors de la présentation du plan Engage 2025, Orange n’avait pas caché son intention de « devenir l’opérateur du digital de référence en Afrique Moyen-Orient » et de « déployer en 2020 la 4G dans la quasi-totalité des pays ».

 

Un Africain sur 10 est client d’Orange. Richard a souligné que l’ouverture du siège d’Orange MEA au CFC Casablanca est un « message symbolique » et la preuve d’une volonté d’être « encore plus proche des clients ». Selon le site éco actu, l’activité d’Orange en Afrique contribue de manière significative au PIB des pays où il opère : 8 % au Cameroun, 8,2 % en Guinée, 11 % en Côte d’Ivoire et 11,2 % au Sénégal.

Ce qu’il faut retenir de l’African Lion 2021

L’African Lion 2021 touche à sa fin. La 17e édition de cet exercice combiné maroco-américain a tenu...

Tourisme : la détresse des transporteurs touristiques

Alors que le Maroc ouvre petit à petit ses frontières pour accueillir (sous conditions) les Marocai...

Marhaba 2021 : la CNT se mobilise

Dès le lundi 14 juin, la Confédération nationale du Tourisme (CNT) s’est réunie afin de mettre en place la politique d’accueil destinée aux Marocains résidents à l’étranger (MRE), en visite au Maroc a...

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...