Aller au contenu principal

Les enfants à besoins spécifiques bénéficieront à vie de la couverture AMO

La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) a annoncé, le jeudi 9 janvier, que les enfants en situation de handicap physique ou mental pris en charge par ses assurés allaient bénéficier à vie de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO). Ainsi, ils seront exemptés de toute demande de renouvellement de leur droit aux prestations de l’AMO.

Par Nora Jaafar, Publié le 10/01/2020 à 10:56, mis à jour le 10/01/2020 à 11:09
Teaser Media

En ce début de l’année 2020, la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) apporte une bonne nouvelle à ses assurés. Dans un communiqué de presse publié le jeudi 9 janvier, la CNOPS a annoncé qu’à partir du 13 janvier 2020 les enfants en situation de handicap physique ou mental pris en charge par ses affiliés seront exemptés de toute demande de renouvellement de leur droit aux prestations d’Assurance Maladie Obligatoire (AMO), rapporte TelQuel. La missive de la Caisse a souligné qu’a « cet effet, les enfants d’assurés handicapés qui attestent, à partir de 21 ans, qu’ils sont dans l’impossibilité totale, permanente et définitive de se livrer à une activité rémunérée, peuvent continuent à bénéficier, à vie, de la couverture de leurs soins de santé prévus par le Code de la Couverture médicale de base », indique Hespress.

En d’autres termes ces enfants « ne seront plus tenus de déposer de dossier médico-administratif auprès des services de la CNOPS pour continuer à bénéficier des prestations », souligne le communiqué.

La même source ajoute que cette décision vise à simplifier les procédures aux personnes à besoins spécifiques et à leur garantir l’accès permanent aux prestations de l’AMO, précise Médias24. Toutefois, la missive de la CNOPS ajoute « que la Caisse peut suspendre cet accès si les opérations de vérification a posteriori démontrent que les conditions ne sont plus réunies pour permettre à cette catégorie le maintien de ses droits aux prestations ».

Pour rappel, l’Assurance Maladie Obligatoire garantit pour les assurés et les membres de leurs familles à charge, la couverture des risques et frais de soins de santé inhérents à la maladie ou à l’accident, à la maternité et à la réhabilitation fonctionnelle. Ainsi, elle donne droit au remboursement et éventuellement à la prise en charge directe des frais de soins curatifs, préventifs et de réhabilitation médicalement requise par l’état de santé du bénéficiaire. Le but de ce système de financement est d’assurer l’accès aux soins à toute la population en dégageant des fonds appropriés au profit de ses prestataires pour que toutes personnes aient accès à des services de santé publique et de soins de santé individuels de qualité.

Comment affronter le quotidien avec plus de confiance ?

De nature, l’être humain affronte son quotidien avec beaucoup d’hésitation et d’incertitude. Et si mon réveil ne sonne pas ? Et si j’arrive en retard à mon entretien d’embauche ? Et si je ne décroche ...

Covid-19 : le gouvernement impose de nouvelles restrictions

En raison de la recrudescence des cas de contamination et de décès liés à la Covid-19, le gouvernement marocain a décidé de durcir davantage les mesures restrictives en vigueur. Les nouvelles disposit...

Covid-19 : la vaccination contre la saturation imminente des hôpitaux

Le taux d’occupation des lits de réanimation consacrés aux patients souffrant de la Covid-19 est pa...

Fermeture de plusieurs établissements pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Sur ordre de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, et après avoir organisé une pool-party, un hôtel a été fermé dans la ville ocre pour violation du protocole sanitaire contre la Covid-19. Les élé...

Driouch : intense activité sismique

La terre n'arrête pas de trembler dans la province de Driouch (région de l'Oriental) depuis vendredi. Ce lundi, une nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,3 degrés sur l'échelle de Richter a eu l...

L’icône Fatima Regragui tire sa révérence

Ce lundi 2 août, l’actrice marocaine Fatima Regragui est décédée à l’âge de 80 ans suite à une longue maladie. Elle devrait être inhumée ce lundi à Rabat après la prière d’Al-Asr. Le réalisateur Amine...