Aller au contenu principal

Rapport HCP : près d’un quart des Marocains souhaitent émigrer

C’est une des conclusions phares de l’enquête nationale sur la migration nationale, publiée par le Haut-commissariat au plan (HCP). Il en ressort que 23,3 % des Marocains ont l’intention d’émigrer à l’étranger. Plus de 40 % d’entre eux sont des jeunes âgés de 15 à 29 ans. L’enquête révèle également que les hommes sont plus tentés par l’émigration (28,6 %) que les femmes (17,7 %). D’après le HCP, cette volonté d’émigration chez les Marocains risque de s’intensifier au cours des prochaines années.

Par Mohamed Laabi, Publié le 06/01/2020 à 12:15, mis à jour le 06/01/2020 à 17:30
Teaser Media

23 % des citoyens envisagent d’émigrer. Ils sont majoritairement jeunes, de sexe masculin et avec un niveau d’études secondaires ou supérieures, rapporte le quotidien Les Inspirations Éco dans son numéro du lundi 6 janvier 2020.

 

Ce pourcentage varie toutefois selon le sexe, l’âge et le niveau d’instruction. L’enquête révèle que 28,6 % des hommes contre 17,7 % des femmes ont l’intention d’émigrer. Et que 40,3 % des personnes âgées de 15 à 29 ans contre 10,3 % pour les 45-59 ans compte faire de même. 25 % des citoyens ayant un niveau d’études secondaires ou supérieures prévoient aussi de quitter le pays, contre 12,4 % de ceux n’ayant aucun niveau d’instruction. De plus, l’intention d’émigrer est relativement élevée chez les chômeurs (50,9 %).

 

Les raisons économiques constituent le principal motif avancé par les personnes recensées et qui souhaitent émigrer (70 %), suivis des raisons sociales (24 %). L’enquête souligne également que l’intention d’émigrer est de 23,3 % parmi les non-migrants issus des ménages n’ayant aucun migrant et de 23,8 % parmi ceux issus des ménages ayant au moins un migrant, souligne le site de 2M.

L’Oriental, première région concernée

La région de l’Oriental (Oujda, Nador, Berkane), figure en première position des villes qui affichent une volonté d’émigration (41,1 %), elle est suivie de la région de Tanger-Tétouan Al Hoceima (30,8 %) et de la région de Marrakech-Safi (26,7 %). Selon Les Inspirations Éco, les deux premières régions citées sont « connues pour leur population migratoire depuis les années 60 ». Les autres zones enregistrent des proportions inférieures à la moyenne nationale (23,3 %). La région de Souss-Massa enregistre la proportion la plus faible (10,5 %).

 

L’Europe arrive en tête des destinations des personnes interrogées avec 80 % des choix exprimés, suivi des pays d’Amérique du Nord (8,8 %) et des pays arabes (2,8 %). Le HCP affirme qu’une deuxième phase de cette enquête sera rendue publique le premier trimestre de 2020, elle concernera la migration forcée et irrégulière.

Coronavirus : le nombre de décès journalier en baisse

Ce mardi 22 juin à Rabat, Abdelkrim Meziane Bellefquih, le chef de la division des maladies transmissibles à la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, a présenté le bilan bimens...

Cannabis : ce qu’il faut savoir sur le CBD

Le cannabis est désigné par plusieurs appellations, notamment Marijuana, Haschich, weed, ganja, chanvre, herbe… Toutefois, chacune de ces appellations concerne un produit différent. La consommation de...

Euro 2020 : coup dur pour les bleus après la blessure de Dembélé

L’international français Ousmane Dembélé s’est blessé face à la Hongrie lors du second match de l’équipe de France à l’Euro 2020. La blessure du pensionnaire du FC Barcelone nécessitera un traitement ...

VivaTech : l’UM6P présente l’innovation technologique Made in Morocco

Du 16 au 19 juin, l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P), en partenariat avec le Groupe OCP, a représenté l’innovation technologique "Made in Morocco" à la cinquième édition de Viva Technology ...

Open Sky international lance la première école trilingue du Maroc

Dans un communiqué récemment publié, le groupe familial d’enseignement Open Sky international (OSI) a annoncé qu’il inaugure un premier établissement à Casablanca et déploie son offre d’enseignement t...

Recrutement de médecins étrangers : les exigences des syndicats de la santé

Le projet de loi 33.21, qui vise à modifier la loi 131.13 relative à l’exercice de la médecine au M...