Aller au contenu principal

Liaison de l’aéroport de Casablanca à la ligne à grande vitesse

Par Khansaa B., Publié le 03/01/2020, mis à jour le 03/01/2020
Teaser Media

Le ministre de l’Équipement, du Transport et de la Logistique, Abdelkader Amara, a déclaré que le pays investira 3,8 milliards de dirhams pour relier l’aéroport Mohammed V à la ligne à grande vitesse (LGV). Il a annoncé cette nouvelle le 28 décembre 2019, lors de sa visite au siège de la région de Casablanca-Settat sous la présidence du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani. S’adressant à des ministres, à des responsables gouvernementaux et à de représentants élus, Amara a évoqué le volume des investissements mis en place au niveau de cette région, notamment dans le secteur routier, les autoroutes, les projets ferroviaires et les projets des différents ports.

Il a souligné que les investissements dans le secteur routier ont atteint 5 milliards de dirhams entre 2015 et 2019. Ce budget inclut les projets qui sont en cours ainsi que ceux programmés entre 2020 et 2022. Les chantiers d’autoroutes et d’infrastructures, dont le lancement est prévu en 2020, bénéficieront d’un investissement de 4 milliards de dirhams. Les projets ferroviaires en cours dans la région de Casablanca-Settat ont nécessité un budget de 10 milliards de dirhams. Amara a annoncé que le pays investira 3,8 milliards de dirhams pour réaliser le projet aéroport Mohammed V-LGV. Le ministre a conclu en déclarant que 5,7 milliards de dirhams ont été mobilisés entre 2014 et 2018 pour mener à bien les projets portuaires de cette région. Et que le volume d’investissement devrait atteindre environ 1,6 milliard de dirhams entre 2019 et 2022.


  • Partagez

Electroplanet devient une référence en e-commerce

Fort de ses 12 ans d'expériences dans le métier et n’°1 au Maroc en magasin spécialisés en électroménager/TV/HI-FI/Multimédia, Electroplanet a investi le digital avec force et savoir-faire. En 2018, l...

Automobile : Le secteur prend un virage serré

La crise du Covid-19 pourrait durablement fragiliser le secteur automobile qui emploie 250.000 pers...

Le roi Mohammed VI ordonne le soutien de la relance du secteur privé

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, en présence de Mohamed Benchaâbou...

Bilan agricole, préparatifs pour Aïd Al-Adha : Akhannouch rassure les marocains

Les prévisions pour la campagne agricole en cours n’étaient pas empreintes d’optimisme. La rareté d...

Pourquoi la CGEM veut reporter l’augmentation du SMIG ?

La CGEM a élaboré un ensemble de propositions dans le cadre de son plan de relance de l’économie na...

Relance de l’économie : les priorités du CMC

Le PIB va baisser de 4,3% selon les dernières estimations du Centre marocain de conjoncture (CMC). ...