Aller au contenu principal

Le monde célébrera la Journée mondiale de la liberté de la presse

Par Khansaa B., Publié le 02/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le 3 mai a été proclamé par l'Assemblée générale des Nations unies journée mondiale de liberté de la presse. Ce jour vise à sensibiliser quant à l'importance de la liberté de la presse et rappeler aux gouvernements leur obligation de respecter et faire respecter le droit de liberté d'expression.

 

Le 3 mai marque la Déclaration de Windhoek, une déclaration des principes de liberté de la presse mis en place en 1991 par des journalistes de presse africains. Elle rappelle l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme qui indique que "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être réprimé pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans prendre en considération les frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."

 

En ce jour, et depuis 1997, le Prix mondial de la liberté de la presse, qui porte le nom de Guillermo Cano, un journaliste colombien assassiné en 1986 par des sbires de Pablo Escobar, est remis pour honorer une personne, une organisation ou une institution pour sa défense ou sa promotion de la liberté de la presse partout dans le monde.

 

Le thème, choisi par l'UNESCO, pour la Journée mondiale de la liberté de la presse 2019 est : "médias pour la démocratie: journalisme et élections dans une époque de désinformation". Ce choix a comme but "identifier les défis actuels auxquels les médias sont confrontés en période électorale et de mettre en évidence le rôle des médias dans la promotion du processus démocratique des États".


  • Partagez

Covid-19 : de nouveaux records qui agitent les autorités

Avec 1499 nouvelles infections et 23 décès en seulement 24 heures, le Maroc enregistre un nouveau r...

Al Akhawayn : 30 bourses dédiées aux enfants du personnel en première ligne contre le Covid-19

Ce mercredi 12 août, l’université Al Akhawayn a annoncé sa décision de dédier des bourses d’études aux enfants des professionnels de la santé, de l’enseignement et de l’autorité publique. Les dépôts d...

Covid-19 : la situation sanitaire de plus en plus inquiétante

Mercredi 12 août, le Maroc a enregistré son plus grand nombre de contaminations depuis le début de ...

Les écoles se préparent à une rentrée scolaire normale

Alors que la reprise des cours dans les écoles marocaines est prévue pour le 7 septembre, les établissements scolaires se préparent à recevoir les élèves dans le cadre d’une rentrée scolaire «normale»...

Dons de sang : une pénurie durant la saison estivale

Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNSTH) annonce une pénurie de...

Rentrée scolaire 2020-21 : toujours pas de solution au conflit parents d'élèves-écoles privées

La rentrée scolaire 2020-21 approche, mais le conflit opposant les parents d’élèves aux établisseme...