Aller au contenu principal

Le plafond de la dotation touristique atteint 200 000 Dh

Par Khansaa Bahra, Publié le 02/01/2020 à 10:17, mis à jour le 02/01/2020 à 17:23
Teaser Media

Mardi 31 décembre, l’Office des changes, dirigé par Hassan Boulaknadal, a dévoilé une série de nouvelles mesures visant à libéraliser et à faciliter les opérations de change au Maroc. En effet, l’établissement a rendu publique la circulaire n° 3/2020 relative aux nouvelles facilités de change accordées aux personnes physiques résidentes au Maroc.

Selon les dispositions de la nouvelle circulaire, la dotation touristique de 45 000 dirhams, concernant les touristes marocains quittant le pays, peut désormais être majorée « de l’équivalent de 25 % de l’impôt sur le revenu (IR) au lieu de 10 % ». Sa limite est passée à 200 000 dirhams au lieu de 100 000 dirhams.

Par ailleurs, les banques marocaines ont désormais la possibilité d’ouvrir un compte pour les résidents marocains, avec un revenu de source étrangère, sans être inscrits au registre du commerce. Ils peuvent également ouvrir des comptes en devise étrangère ou en dirhams convertibles, permettant le paiement des dépenses à l’étranger.

Les Marocains qui ont transféré leur résidence fiscale au royaume peuvent aujourd’hui effectuer des virements pour le règlement des frais immobiliers et des échéances de prêts, dans la limite de 5 % de la valeur d’acquisition de ces marchandises. Enfin, la dotation commerce électronique, précédemment fixée à 10 000 dirhams par personne et par année civile, a été fixée à 15 000 dirhams. Cette dotation est destinée au règlement de tout achat en ligne.

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...