Aller au contenu principal

L’investissement public a augmenté de plus de 18 % en 10 ans

Par Khansaa Bahra, Publié le 30/12/2019 à 15:42, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Ce lundi 30 décembre, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme administrative a publié la Note sur la Répartition Régionale de l’investissement 2020. Ce bilan s’est concentré sur les cinq axes suivant : l’analyse de la structure et de l’évolution de l’investissement public ; le rôle de l’investissement public au service de la réduction des disparités sociales et territoriales ; le rôle de l’investissement public comme levier de l’investissement privé ; l’évaluation de l’impact de l’investissement public au niveau régional ; la réforme du système de gestion des investissements publics.

 

Dans son rapport, le ministère a annoncé que le montant global des investissements publics a enregistré une augmentation de 18,4 % entre 2011 et 2020, pour atteindre le volume de 198 milliards de dirhams. La croissance des investissements a été accompagnée d’un rythme d’exécution budgétaire soutenu, qui a réduit les dettes déclarées à 12 milliards de dirhams en 2018 contre 18 milliards de dirhams en 2014, note le ministère. L’exécution du budget d’investissement est également passée de 70 % en 2014 à 79 % en 2018, ajoute le rapport.

 

En 2019, un budget de 6,58 milliards de dirhams visait à réduire les disparités territoriales et à améliorer la situation socio-économique des Marocains, notamment en milieu rural. Le budget a permis de construire 5 000 kilomètres de routes et de pistes rurales. Il a également permis la construction ou la rénovation de 200 établissements de santé et de 800 écoles, ainsi que le raccordement de plus de 300 villages au réseau d’électricité.

 

Au total, 80 milliards de dirhams ont été consacrés à des projets de développement dans les régions du sud du Maroc en 2019, dont 44,7 milliards de dirhams dans la région de Laayoune-Sakia El Hamra, 22,8 milliards de dirhams pour Dakhla-Oued Eddahab, 11 milliards de dirhams pour Guelmim-Oued Noun, et 1,3 milliard de dirhams pour des projets interrégionaux. Ces projets concernaient principalement les domaines de la santé, de l’électricité et des énergies renouvelables, selon le ministère. En outre, un budget de 4,5 milliards de dirhams a été consacré à la liaison du nouveau port de Nador West Med à l’autoroute et au réseau ferroviaire. Il a également contribué à la construction de la route de contournement de Casablanca sur 31,5 kilomètres.

 

Enfin, le document met l’accent sur les disparités régionales en termes d’investissements publics. Selon l’étude du ministère, six régions marocaines monopolisent environ 67 % du PIB national, malgré une progression inférieure à la moyenne nationale entre 2001 et 2017.

Kenzi Sidi Maarouf Hotel : réouverture du Rooftop et du SPA

Le Le groupe Kenzi a annoncé via un communiqué la réouverture du Rooftop de son hôtel de Sidi Maarouf. Doté d'une piscine à ciel ouvert surplombant la ville de Casablanca, loin du brouhaha de la m...

Kenzi Hotels : réduction pour les Marocains d'ici et d'ailleurs

Kenzi Hotels à travers l'ensemble de ses établissements au Maroc accueille à bras ouverts les Marocains du monde et les Marocains résidant dans le royaume. Présente dans six villes marocaines (Casabl...

IDE : le Maroc maintient son attractivité

Les flux des Investissements directs étrangers (IDE) vers le Maroc sont restés en 2020 quasiment inchangés à 1,8 milliard de dollars, selon le Rapport 2021 sur l'investissement dans le monde, élaboré ...

Industrie minière : l'ambitieux Plan Maroc Mines

Le Maroc veut révolutionner l'industrie minière avec un nouveau plan d'investissement de 1,7 milliard de dollars d'ici 2030. Le ministère de l'Énergie, des Mines et de l'Environnement ambitionne d'...

Immovert Placement : le Groupe Crédit Agricole du Maroc obtient l’agrément pour son OPCI

Dans un communiqué publié ce lundi 21 juin, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) a indiqué avoir obtenu l’agrément de l’Autorité marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) pour son premier OPCI "Imm...

BAM : taux directeur inchangé à 1,5%

Le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a décidé, mardi, de maintenir inchangé le taux directeur à 1,5% à l'issue de sa deuxième réunion trimestrielle de l'année 2021. «Le Conseil a estimé que l'orient...