Aller au contenu principal

La question du Sahara, une priorité pour la diplomatie marocaine

Par Khansaa Bahra, Publié le 27/12/2019 à 11:21, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a publié le rapport de ses activités au titre de l’année 2019. Ce bilan est largement dominé par ses activités liées à la question du Sahara. Selon le ministre de tutelle, Nasser Bourita, ce dossier est l’une des « priorités de la diplomatie marocaine, conformément à la vision perspicace du roi Mohammed VI ».

 

Le ministère a énuméré dans son rapport ses réalisations en 2019 dans le cadre des « efforts du Maroc pour défendre son intégrité territoriale ». En effet, cette année a été marquée par des « progrès diplomatiques notables » et des « réalisations historiques » relatives à la « question du Sahara ». Bourita a mené plusieurs missions diplomatiques qui ont « contribué à la défense de la question nationale et à la consolidation des acquis de la diplomatie marocaine ».

 

Le ministre a également souligné qu’en 2019, la diplomatie marocaine a réussi à obtenir « des résultats très importants » grâce aux résolutions successives du Conseil de sécurité des Nations Unies, notamment les résolutions 2468 (avril 2019) et 2494 (octobre 2019). Ces résolutions ont exhorté « l’Algérie et le Polisario à faire preuve de réalisme et d’un esprit de compromis, loin des solutions transcendantes et irréalisables », indique le rapport de Bourita.

 

Le ministère des Affaires étrangères a également affirmé que les diplomates marocains continueront à défendre « les intérêts suprêmes du Maroc et de promouvoir sa légitimité sur la question du Sahara marocain au sein de l’Union africaine (UA). Ces efforts ont produit un certain nombre de résultats positifs ». Bourita a conclu le rapport en précisant que plusieurs pays se sont engagés à ouvrir des consulats généraux dans les provinces du sud du Maroc. Il a de plus souligné l’importance de « l’adoption du cadre juridique relatif aux frontières maritimes du Maroc ». Le ministère de tutelle considère cette décision comme une confirmation de « l’identité marocaine du Sahara, conformément à la loi ».

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...