Aller au contenu principal

Les coulisses de la visite de Pompeo au Maroc

Par Khansaa Bahra, Publié le 27/12/2019 à 10:47, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Trois semaines après la visite du secrétaire d’État américain Mike Pompeo au Maroc, le département d’État des États-Unis a publié la transcription d’une séance d’information de deux représentants américains présents lors de cette visite. Pompeo est arrivé à Rabat le 5 décembre. Il a effectué plusieurs réunions avec de hauts responsables marocains afin de renforcer la « coopération stratégique » entre Rabat et Washington.

 

Les discussions ont porté sur plusieurs sujets d’intérêts communs, notamment le rôle du royaume en Afrique et dans le monde arabe, les menaces terroristes au Sahel, la position du Maroc sur l’Iran et le Hezbollah, l’influence économique de la Chine et l’avenir des investissements américains au Maroc. Les deux responsables américains ont souligné l’importance du partenariat entre le Maroc et les États-Unis, notamment dans les domaines de la lutte contre le terrorisme et de la prévention des menaces.

 

Malgré les informations diffusées par la presse israélienne sur la normalisation des relations avec Israël, les responsables américains ont affirmé que cette question n’a pas été abordée durant cette visite. Ils ont indiqué que Pompeo est venu à Rabat pour tenter de persuader le Maroc de ne pas ouvrir la porte à l’influence chinoise dans la région. Bien qu’ils n’aient donné aucun détail sur ce point, un responsable a mentionné que le Maroc reconnaît « les défis posés par l’implication chinoise ». En outre, les représentants américains ont déclaré qu’aucun progrès n’avait été réalisé sur la question du Sahara pendant ce voyage.

Le Malawi prévoit d’ouvrir un consulat à Laâyoune

Ce mardi 27 juillet, Eisenhower Nduwa Saxon Mkaka, ministre Malawi des Affaires étrangères, a annoncé, lors d’un point de presse avec son homologue marocain Nasser Bourita, la décision de son pays d’o...

L’UE cherche à maintenir de bonnes relations avec le Maroc

L’Union européenne (UE) considère le Maroc comme un partenaire régional essentiel, notamment au niv...

L’assistant d’Anthony Blinken attendu au Maroc

Joey Hood, secrétaire d’État adjoint américain par intérim aux Affaires du Proche-Orient, devrait arriver au Maroc dans les prochains jours. Selon un communiqué publié sur le site du Pentagone, l’assi...

Heurts en Tunisie et confinement en Algérie

Dans ce podcast, Medi1 fait un tour d’horizon sur l’actualité de ce début de semaine, notamment en Tunisie et en Algérie. La décision du Président Kais Said de renvoyer son Premier ministre et geler l...

L’affaire Pegasus vise à déstabiliser le Maroc, selon Chakib Benmoussa

L’affaire Pegasus continue de faire couler beaucoup d’encre au Maroc comme à l’étranger. Chakib Ben...

Gestion de l'eau : l’heure de vérité a sonné

En cette période estivale et avec les épisodes caniculaires successifs, le problème de la gestion d...