Aller au contenu principal

L'Islande rend illégale l'inégalité salariale

En Islande, il est désormais illégal de payer les femmes et les hommes différemment pour le même travail.

Par Khansaa B., Publié le 02/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

L'égalité salariale est strictement imposée par la loi en Islande. La mesure est entrée en vigueur le 1er janvier, ce qui fait de L'Islande le premier pays à légiférer sur l'égalité salariale.


 


Cette loi concerne également les autres discriminations salariales, qu'il s'agisse de l'origine ethnique, de l'âge, de la religion, de l'orientation sexuelle ou encore d'un handicap.


 


Toutes les entreprises privées et publiques de plus de 25 salariées devront appliquer une stricte égalité en matière de salaire, sous peine d'une amende.


 


Cela signifie qu’il sera désormais illégal de payer des salaires différents aux hommes et aux femmes pour un même travail. Cette problématique est devenue de plus en plus publique au cours de ces dernières années, grâce à des affaires très médiatisées à Hollywood ainsi que dans d’autres industries.


 


"Le projet de loi stipule essentiellement qu'un mécanisme d'évaluation de travail soit mis en place par les entreprises et les organisations[…] afin d'obtenir une certification qui confirmerait si elles rémunèrent les hommes et les femmes de manière équitable" , a déclaré Dagny Osk Aradottir Pind, membre du conseil d’administration de l’Association islandaise des droits de la femme.


  • Partagez

Reprise du marché international : Atlas Hospitality mobilise ses équipes

À l’occasion des Tourism Marketing Days, Atlas Hospitality a organisé son team building mensuel autour de cet évènement, notamment pour rester à l’écoute des tendances des marchés et des nombreuses in...

Air Arabia annonce une nouvelle ligne Casablanca-Rennes

Ce mercredi 28 octobre, la compagnie low cost Air Arabia Maroc a annoncé qu’elle lancera une nouvelle liaison entre Rennes et Casablanca, à partir du vendredi 18 décembre 2020. Dans un communiqué...

39,5 milliards de dirhams d’exportations de produits alimentaires

Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eau...

Fonction publique : quelles marges de manœuvre ?

En 2021, la masse salariale culminera à 140 milliards de DH (y compris les prestations sociales) co...

Dette du Trésor : qui sont les créanciers du Maroc ?

La crise économique provoquée par la pandémie du coronavirus a engendré des dépenses importantes po...

PLF 2021: l'opposition relève un «manque d'audace»

La première partie du projet de loi de finances (PLF) est en cours d’examen cette semaine au Parlem...