Aller au contenu principal

Régionalisation avancée : le roi appelle à l’accélération du chantier

Ce vendredi, le Roi Mohammed VI a adressé un message aux participants de la première assise nationale de la régionalisation avancée organisée à Agadir. Dans son message lu par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le roi appelle à l’accélération du « chantier structurant » de la déconcentration et de la décentralisation. Le souverain explique que cela permettra au royaume de « trouver des solutions pour l’intégration de ses jeunes dans le marché de l’emploi en profitant du patrimoine immatériel ».

Par Mohamed Laabi, Publié le 20/12/2019 à 16:51, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les premières Assises nationales de la régionalisation avancée ont démarré ce vendredi 20 décembre. La première édition de cet évènement est organisée à Agadir par le ministère de l’Intérieur et l’association des régions du Maroc. Ce rendez-vous constitue « un moment de réflexion et de partage qui a pour ambition de fédérer les acteurs territoriaux autour d’une vision fondatrice de la gestion territoriale », rapporte l’Économiste.

 

C’est dans ce sens que le roi Mohammed VI a adressé un message aux 1600 participants attendus à ce colloque. Dans sa missive, le souverain appelle à une accélération du chantier « structurant » de la régionalisation avancée afin de « trouver des solutions pour l’intégration des jeunes dans le marché de l’emploi tout en profitant du patrimoine immatériel ». Un appel qui rejoint parfaitement son discours du 20 août dernier, dans lequel il avait souligné « qu’une bonne et parfaite mise en œuvre de la régionalisation avancée et de la charte de déconcentration administrative est un des leviers les plus efficaces pour rehausser le niveau de l’investissement territorial productif au Maroc ».

 

Le souverain avait également appelé à mobiliser tous les efforts pour accélérer le processus du déploiement de la régionalisation avancée. « Afin de relever les défis de la nouvelle étape, j’exhorte le gouvernement à donner la priorité à cette question, en corrigeant les dysfonctionnements de l’administration et en mobilisant les compétences qualifiées, aux niveaux régional et local ». En réponse à cet appel, le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, avait annoncé fin août 2019 que le transfert des prérogatives de l’administration centrale vers les directions régionales démarrerait avant la fin de l’année 2019. Cette démarche se poursuivrait ensuite, selon lui, jusqu’en 2021, rapporte le journal le Matin du Sahara ce vendredi 20 décembre.

 

Le chef du gouvernement a confié qu’un planning prédéfini est mis en place pour le lancement de cette opération de transfert des compétences. Le chef de l’exécutif a annoncé que les premières prérogatives seront transférées à des directions régionales ayant une nouvelle architecture. La même source indique que « ces prérogatives leur permettront d’être un interlocuteur des régions, d’assurer le suivi des programmes et de mettre en place des plans régionaux en prenant en compte les spécificités de chaque région ». Rappelons que ce vendredi, le cadre d’orientation pour la mise en œuvre de l’exercice des compétences des régions a été signé entre le gouvernement et les 12 présidents des conseils régionaux du royaume pour activer l’exercice de leurs fonctions respectives.

BAM : ce qu’il faut retenir du point de presse de Jouahri

Abdellatif Jouahri, wali de la banque centrale, a tenu ce mardi 22 juin 2021 une conférence de pres...

DEPF : la reprise se dessine

Au titre de ce mois de juin, la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, vient de publier sa de...

Kenzi Sidi Maarouf Hotel : réouverture du Rooftop et du SPA

Le Le groupe Kenzi a annoncé via un communiqué la réouverture du Rooftop de son hôtel de Sidi Maarouf. Doté d'une piscine à ciel ouvert surplombant la ville de Casablanca, loin du brouhaha de la m...

Kenzi Hotels : réduction pour les Marocains d'ici et d'ailleurs

Kenzi Hotels à travers l'ensemble de ses établissements au Maroc accueille à bras ouverts les Marocains du monde et les Marocains résidant dans le royaume. Présente dans six villes marocaines (Casabl...

IDE : le Maroc maintient son attractivité

Les flux des Investissements directs étrangers (IDE) vers le Maroc sont restés en 2020 quasiment inchangés à 1,8 milliard de dollars, selon le Rapport 2021 sur l'investissement dans le monde, élaboré ...

Industrie minière : l'ambitieux Plan Maroc Mines

Le Maroc veut révolutionner l'industrie minière avec un nouveau plan d'investissement de 1,7 milliard de dollars d'ici 2030. Le ministère de l'Énergie, des Mines et de l'Environnement ambitionne d'...