Aller au contenu principal

Des psychédéliques pour ranimer des patient dans un "état végétatif"

Les psychédéliques ont été tabous en Occident pendant 40 ans. Mais, aujourd’hui, ils sont à nouveau une tendance pour traiter la dépression ou l’anorexie. Les chercheurs disent que le LSD et la psilocybine pourraient réveiller les personnes inconscientes.

Par Khansaa B., Publié le 02/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Un nouvel article scientifique suggère que donner aux gens dans le coma du LSD n’est pas une idée aussi folle que ça.

 

L'article "Les psychédéliques en tant que traitement des troubles de la conscience " a été publié dans la revue "Neuroscience of Consciousness" et rédigé par des chercheurs de l’Imperial College London, l’une des meilleures universités du monde, qui vient d’ouvrir le premier centre consacré à la recherche psychédélique. Le document propose de donner de la psilocybine - des champignons magiques - à des personnes en état végétatif.

 

Les psychédéliques sont réputés pour "élargir la conscience". Quand ils sont cartographiés par IRM, ils éclairent le cerveau. Dans le langage scientifique, les psychédéliques "augmentent la complexité", ce qui représente une mesure de la conscience.

 

En augmentant la complexité du cerveau, "la psilocybine pourrait élever la conscience des patients" dans un état végétatif, expliquent les chercheurs. Ils proposent de commencer lentement, en effectuant des tests sur des animaux ou en utilisant des microdoses.


  • Partagez

Covid-19 : nouveaux records de contaminations et de décès

Avec 1499 nouvelles infections et 23 décès en seulement 24 heures, le Maroc enregistre un nouveau r...

Al Akhawayn : 30 bourses dédiées aux enfants du personnel en première ligne contre le Covid-19

Ce mercredi 12 août, l’université Al Akhawayn a annoncé sa décision de dédier des bourses d’études aux enfants des professionnels de la santé, de l’enseignement et de l’autorité publique. Les dépôts d...

Covid-19 : la situation sanitaire de plus en plus inquiétante

Mercredi 12 août, le Maroc a enregistré son plus grand nombre de contaminations depuis le début de ...

Dons de sang : une pénurie durant la saison estivale

Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNSTH) annonce une pénurie de...

Rentrée scolaire 2020-21 : toujours pas de solution au conflit parents d'élèves-écoles privées

La rentrée scolaire 2020-21 approche, mais le conflit opposant les parents d’élèves aux établisseme...

Couverture sociale : le régime d'assurance médicale (RAMED) supprimé 

Conformément aux hautes orientations royales, un véritable chantier social sera lancé à partir de l...