Aller au contenu principal

Des psychédéliques pour ranimer des patient dans un "état végétatif"

Les psychédéliques ont été tabous en Occident pendant 40 ans. Mais, aujourd’hui, ils sont à nouveau une tendance pour traiter la dépression ou l’anorexie. Les chercheurs disent que le LSD et la psilocybine pourraient réveiller les personnes inconscientes.

Par Khansaa B., Publié le 02/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Un nouvel article scientifique suggère que donner aux gens dans le coma du LSD n’est pas une idée aussi folle que ça.

 

L'article "Les psychédéliques en tant que traitement des troubles de la conscience " a été publié dans la revue "Neuroscience of Consciousness" et rédigé par des chercheurs de l’Imperial College London, l’une des meilleures universités du monde, qui vient d’ouvrir le premier centre consacré à la recherche psychédélique. Le document propose de donner de la psilocybine - des champignons magiques - à des personnes en état végétatif.

 

Les psychédéliques sont réputés pour "élargir la conscience". Quand ils sont cartographiés par IRM, ils éclairent le cerveau. Dans le langage scientifique, les psychédéliques "augmentent la complexité", ce qui représente une mesure de la conscience.

 

En augmentant la complexité du cerveau, "la psilocybine pourrait élever la conscience des patients" dans un état végétatif, expliquent les chercheurs. Ils proposent de commencer lentement, en effectuant des tests sur des animaux ou en utilisant des microdoses.


  • Partagez

Covid-19 : Fine Hygienic et Dislog font don de 150.000 unités de produit d’hygiène

"Fine Hygienic Holding", l’un des groupes mondiaux leaders dans la fabrication des produits hygiéniques et de solutions de stérilisation innovantes et "Dislog Group" leader marocain de la distribution...

Coronavirus : le Maroc prévoit-il un dépistage massif ?

Avec 560000 infections et 25300 décès, la pandémie du coronavirus se propage encore dans le monde. ...

Coronavirus : le bilan s'alourdit au Maroc

Le bilan des personnes infectées par le coronavirus continue de s’alourdir au Maroc. 58 nouveaux cas ont été enregistrés ce vendredi 27 mars. Ces derniers ont tous été pris en charge par des équi...

Premiers résultats encourageants du traitement par la chloroquine

À Rabat, un premier cas atteint du coronavirus a été guéri en six jours grâce à la chloroquine, une...

Covid-19 : les médecins du privé en renfort

Les derniers chiffres de la pandémie font état de 333 personnes infectées et de 21 décès au Maroc. ...

La police mobilisée face à la pénurie de sang

Ce mercredi 25 mars, les policiers de Rabat ont participé à une campagne de collecte de sang. Les policiers de Casablanca ont rejoint cet élan de solidarité et se sont également mobilisés, jeudi matin...