Aller au contenu principal

ONU : Les combats en Libye mettent en danger des milliers de vies

Par Nora Jaafar, Publié le 30/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Depuis le début des combats à la périphérie de la capitale libyenne, Tripoli, au début du mois, plus de 42 000 personnes ont été déplacées et des milliers d'entre elles seraient prises au piège dans la périphérie sud de la ville. Alors que les équipes humanitaires de l'ONU travaillent 24 heures sur 24 pour fournir une assistance vitale, Michelle Bachelet, la responsable des droits humains, a souligné mardi le besoin urgent d'un cessez-le-feu immédiat et d'un passage humanitaire pour les civils.

 

"L'escalade des attaques dans les zones résidentielles, incluant l'utilisation de l'artillerie, des roquettes et des frappes aériennes, est profondément préoccupante. Des milliers d'enfants, de femmes et d'hommes sont en danger ", a déclaré Mme Bachelet, appelant toutes les parties à respecter pleinement les droits de l'homme et le droit international humanitaire.

 

"Je rappelle à toutes les parties en conflit que l'emploi d'armes explosives ayant des effets indiscriminés, dans des zones densément peuplées, constitue une violation du droit international humanitaire et des droits de l'homme", a-t-elle déploré.

 

Dans sa déclaration publiée mardi, la Haute-Commissaire aux droits de l'homme, Mme Bachelet, s'est également déclarée gravement inquiète quant à la sécurité de 3 350 migrants et réfugiés, encore incarcérés dans les camps situés dans les régions touchées par les conflits. "Les migrants doivent être libérés d'urgence des centres de détention et avoir accès à la même protection humanitaire que tous les civils, dont un accès à des abris collectifs ou autres lieux sécurisés," a-t-elle souligné.

 

L'agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a fait écho à son appel en faveur d'une "trêve humanitaire temporaire pour permettre la mise en place de services d'urgence et le passage en toute sécurité et sans entraves des civils en provenance des zones affectées par le conflit".

Une affaire de droits fonciers déclenche des affrontements à Al-Qods-Est

15 Palestiniens ont été arrêtés dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 mai à Al-Qods-Est, occupé par Israël, lors d’affrontements avec la police. Cette deuxième nuit consécutive d’émeutes dans le quart...

Al Capone : la véritable histoire de Scarface

Qui est Al Capone, chef de la mafia de Chicago ? Dans cet épisode, plongez dans l’histoire épique de l’un des plus célèbres gangsters américains du XXe siècle. Surnommé Scarface, Alfonso Capone, avait...

Le vaccin de Sinopharm homologué par l'OMS

C'est fait. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné vendredi son homologation d'urgence au vaccin anti-Covid chinois de Sinopharm fabriqué à Pékin. L'annonce a été faite par le dir...

Maldives : l'ex-président Nasheed entre la vie et la mort

L'ex-président des Maldives et actuel chef du Parlement, Mohamed Nasheed, est dans un état "critique" après avoir été visé jeudi à Malé par un attentat à la bombe. Premier chef d'État démocratiquem...

Vaccins : la Suisse et l'Allemagne s’opposent à la levée des brevets

Ce jeudi 6 mai, la chancelière allemande Angela Merkel a opposé une fin de non-recevoir à l’offre américaine de lever les brevets sur les vaccins anti-Covid-19. Pour Berlin, la capacité de production ...

Astronomie : le ciel de mai 2021

Apparition de Mercure au crépuscule, conjonction entre la Lune et Jupiter, puis entre la Lune et Mercure, éclipse dans le Pacifique... En compagnie des chroniqueurs Cyril Birnbaum et Sébastien Fontain...