Aller au contenu principal

ONU : Les combats en Libye mettent en danger des milliers de vies

Par H.L.B, Publié le 30/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Depuis le début des combats à la périphérie de la capitale libyenne, Tripoli, au début du mois, plus de 42 000 personnes ont été déplacées et des milliers d'entre elles seraient prises au piège dans la périphérie sud de la ville. Alors que les équipes humanitaires de l'ONU travaillent 24 heures sur 24 pour fournir une assistance vitale, Michelle Bachelet, la responsable des droits humains, a souligné mardi le besoin urgent d'un cessez-le-feu immédiat et d'un passage humanitaire pour les civils.

 

"L'escalade des attaques dans les zones résidentielles, incluant l'utilisation de l'artillerie, des roquettes et des frappes aériennes, est profondément préoccupante. Des milliers d'enfants, de femmes et d'hommes sont en danger ", a déclaré Mme Bachelet, appelant toutes les parties à respecter pleinement les droits de l'homme et le droit international humanitaire.

 

"Je rappelle à toutes les parties en conflit que l'emploi d'armes explosives ayant des effets indiscriminés, dans des zones densément peuplées, constitue une violation du droit international humanitaire et des droits de l'homme", a-t-elle déploré.

 

Dans sa déclaration publiée mardi, la Haute-Commissaire aux droits de l'homme, Mme Bachelet, s'est également déclarée gravement inquiète quant à la sécurité de 3 350 migrants et réfugiés, encore incarcérés dans les camps situés dans les régions touchées par les conflits. "Les migrants doivent être libérés d'urgence des centres de détention et avoir accès à la même protection humanitaire que tous les civils, dont un accès à des abris collectifs ou autres lieux sécurisés," a-t-elle souligné.

 

L'agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a fait écho à son appel en faveur d'une "trêve humanitaire temporaire pour permettre la mise en place de services d'urgence et le passage en toute sécurité et sans entraves des civils en provenance des zones affectées par le conflit".

Russie : Alexeï Navalny incarcéré

Le principal opposant russe a été incarcéré ce lundi et ce jusqu'au 15 février au moins suite à une audience improvisée dans un commissariat de la banlieue de Moscou. Alexeï Navalny a appelé...

WhatsApp reporte le transfert des données à Facebook

WhatsApp, qui devait partager les données des utilisateurs avec Facebook à compter du 8 février, a finalement reporté cette démarche au 15 mai. Alors que des milliers d’utilisateurs ont migré vers des...

La France mobilisée contre le «séparatisme islamiste»

Les fédérations musulmanes de France se sont mises d’accord le dimanche 17 janvier sur une "charte des principes" demandée par le président Emmanuel Macron dans sa tentative d’éradiquer le sectar...

Investiture de Joe Biden : les USA en état d'alerte

Alors que l’investiture du président américain élu Joe Biden est prévue ce mercredi 20 janvier, Washington et les capitales fédérales se barricadent dans l’attente d’éventuelles manifestations pro-Tru...

La Tunisie à nouveau en proie à l'agitation sociale

Des affrontements violents entre la police et les manifestants ont éclaté ce week-end en Tunisie. Les émeutes ont eu lieu àTunis et dans au moins 15 autres villes, alors que le pays est confronté à un...

L'UE impactée par les retards de livraison des vaccins

Le laboratoire américain Pfizer a confirmé vendredi que ses livraisons de vaccins allaient ralentir fin janvier-début février, le temps de faire des modifications dans le processus de production et ai...