Aller au contenu principal

Maroc Telecom: le Conseil de Surveillance nomme un Vice-Président

Par Khansaa Bahra, Publié le 11/12/2019 à 17:14, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Réuni le vendredi 6 décembre 2019, le Conseil de Surveillance de Maroc Telecom a désigné Obaid Bin Humaid Al Tayer, nouveau vice-président. Ainsi, ce dernier remplacera Eissa Mohamed Ghanem Al Suwaidi, le Directeur général d’Abu Dhabi Investment Council, qui a été remercié pour « l’engagement dont il a fait preuve durant son mandat ».

 

Le nouveau membre du conseil de surveillance de la société est le ministre d’État aux Affaires financières des Émirats arabes unis. Il est également l’actuel président d’Etisalat Group (Emirates Telecommunications Corporation), l’opérateur historique des télécommunications aux Émirats arabes unis.

 

Obaid Bin Humaid Al Tayer détient un Bachelor en génie électrique de l’Université du Colorado, aux États-Unis. Il a occupé plusieurs postes clés durant sa carrière. En effet, il était le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Dubaï ainsi que membre du Conseil économique de Dubaï. Il était également membre du conseil d’administration d’Etisalat de 1981 à 1991.

Ce qu’il faut retenir de l’African Lion 2021

L’African Lion 2021 touche à sa fin. La 17e édition de cet exercice combiné maroco-américain a tenu...

Tourisme : la détresse des transporteurs touristiques

Alors que le Maroc ouvre petit à petit ses frontières pour accueillir (sous conditions) les Marocai...

Marhaba 2021 : la CNT se mobilise

Dès le lundi 14 juin, la Confédération nationale du Tourisme (CNT) s’est réunie afin de mettre en place la politique d’accueil destinée aux Marocains résidents à l’étranger (MRE), en visite au Maroc a...

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...