Aller au contenu principal

Rapport HCP : prés de 2 femmes sur 3 sont battues au Maroc

Lundi, le haut-commissariat au Plan (HCP) a publié un rapport sur les violences à l’égard des femmes. Il en ressort que 57 % des femmes marocaines entre 15 et 74 ans ont déjà subi au moins une fois un acte de violence tous contextes et toutes formes confondues. Le HCP indique toutefois qu’une baisse de violence a été enregistrée depuis l’année 2009.

Par Mohamed Laabi, Publié le 11/12/2019 à 17:00, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le HCP a publié cette semaine son rapport sur les violences à l’égard des Marocaines. Cette étude réalisée entre février et juillet 2019, concerne des femmes ayant subies au moins un acte de violence, tous contextes et toutes formes confondus, durant les douze mois précédant l’enquête, rapporte les Inspirations éco ce mercredi 11 décembre 2019. Il en ressort que « parmi 13,4 millions de femmes âgées de 15 à 74 ans, plus de 7,6 millions d’entre elles ont subi au moins un acte de violence, soit 57 % de la population féminine ».

 

Dans son rapport, dévoilé à l’occasion de la campagne nationale et internationale de mobilisation pour l’élimination de la violence à l’encontre des femmes, le HCP nuance toutefois que « la tendance générale de ce fléau au Maroc s’oriente à la baisse entre 2009 et 2019 principalement en milieu urbain », souligne Hespress.

 

La même source indique que sur un plan géographique, la prévalence des brutalités subies par les Marocaines est de 58 % en milieu urbain (5,1 millions de femmes) contre 55 % en milieu rural (2,5 millions de femmes rurales). Dépendamment de leur environnement, le contexte domestique (englobant le contexte conjugal et familial) demeure le plus marqué par la violence, avec une prévalence de 52 % (6,1 millions de femmes) enregistrant une hausse de 1 point par rapport à 2009.

 

Les autres milieux ont connu une baisse de violence en particulier au niveau de l’espace public, où la prévalence est passée de 33 % à 13 %. Celui de l’enseignement a enregistré une baisse de 5 points à 19 %, souligne pour sa part Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du mercredi 11 décembre 2019.

 

La Cyberviolence, une nouvelle forme de violence

Ces dernières années, une nouvelle forme de violence a fait son apparition au Maroc : la « cyber-violence ». Celle-ci a émergé avec le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication ainsi que l’expansion des réseaux sociaux. Près de 1,5 million de femmes sont victimes de violence électronique par le biais de courriels, d’appels téléphoniques, de SMS... etc, rapporte Aujourd’hui le Maroc.

 

Selon l’enquête, le risque d’être victime de ce type de violence est plus élevé chez les citadines (16 %), les jeunes femmes âgées de 15 à 19 ans (29 %), celles ayant un niveau d’enseignement supérieur (25 %), les célibataires (30 %) et les étudiantes (34 %).

 

Dans 77 % des cas, cette forme de violence est initiée par un agresseur inconnu. Le reste des cas de cyberviolences impliquent, à parts égales de près de 4 %, des personnes qui sont proches de la victime, notamment un partenaire, un membre de la famille, un collègue de travail, un(e) camarade ou un(e) ami(e).

Voici comment se rendre en Grèce depuis le Maroc

En 2020, très peu de vacanciers se sont risqués à voyager hors de leurs frontières pour les vacances d’été. Un an plus tard, alors que les campagnes de vaccination vont bon train, les pays européens s...

Santé : des agences régionales remplaceront les directions régionales

Dans son édition de ce jeudi 17 juin, le journal arabophone Al-Akhbar rapporte que Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, envisage de limoger tous les directeurs régionaux de la santé. Cette démarche...

En 20 ans, Wikipédia a révolutionné la diffusion du savoir

Une encyclopédie est un ouvrage qui tente de synthétiser les connaissances à un moment précis. Avant l’ère d’internet, ces fameuses encyclopédies faisaient parfois plusieurs volumes et coûtait une for...

Covid-19 : attention à la hausse des cas de contamination

Alors que le Maroc risque de voir sa campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 suspendue...

Marhaba : première traversée Sète-Tanger Med

Ce mercredi soir, un bateau a quitté le port de Sète dans le sud-est de la France dans le cadre de l’opération Marhaba 2021, lancée suite aux instructions royales concernant l’accueil des Marocains ré...

RAM : lancement imminent de vols additionnels en provenance de huit villes européennes

Dans un message publié ce jeudi 17 juin sur son compte Twitter, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé «le lancement imminent de vols additionnels» en provenance de huit ville...