Aller au contenu principal

Éducation : le Maroc mauvais élève

Une étude sur les performances du système éducatif de 79 pays vient d’être dévoilée par l’OCDE. Le Maroc, seul pays africain à avoir demandé à être recensée, reste très loin de la moyenne mondiale prédéfinie. Il figure parmi les cinq derniers pays du classement général. Un constat alarmant qui souligne la mauvaise gestion du budget dédié à l’Éducation et qui augmente chaque année de plus belle.

Par Nora Jaafar, Publié le 03/12/2019 à 16:29, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Créé en 2000 et mené par l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE), le classement PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) évalue tous les 3 ans les performances des systèmes éducatifs des pays adhérents. Ainsi, les tests établis par l’OCDE ont eu lieu en avril 2018, rapporte Médias24. 6 814 élèves marocains âgés de 15 ans et inscrits dans 179 institutions secondaires ont passé ces épreuves. Ces tests se sont déroulés d’une manière digitalisée (computer based assesment), souligne la même source. Selon le rapport PISA 2018, le Maroc, premier pays africain à y participer, est classé 75e sur les 79 pays recensés. L’Économiste souligne de ce fait que malgré les réformes de l’éducation lancées par le gouvernement, le niveau des élèves marocains en mathématiques, en sciences et en lecture a du mal à évoluer.

 

En effet, la moyenne marocaine en lecture est de 359 points, loin du seuil de l’OCDE (487 points), indiquent nos confrères de Lesecos.ma. Le Maroc peine également à obtenir de meilleures notes en mathématiques et en sciences, leurs scores s’établissent respectivement à 368 et 377 points, contre des moyennes de 489, rapporte l'Économiste. Seuls le Kosovo, le Panama, les Philippines et la République dominicaine se trouvent derrière le royaume dans ce classement dominé par la Chine.

 

L’étude PISA 2018 révèle que le pourcentage d’élèves très performants dans au moins l’un des domaines est de 0,1 % au Maroc, alors que celui des élèves peu performants dans les trois domaines est de 66 %. Toutefois, Médias24 souligne que la participation du Maroc à ce recensement — à sa demande — traduit une volonté de transparence. Cette démarche confirme l’importance que revêt l’éducation pour le royaume et s’inscrit dans ses efforts pour améliorer ce secteur très fragile.

 

Un budget revu à la hausse en 2020

Le budget de fonctionnement du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique est passé de 55,2 milliards de dirhams en 2019 à 65,3 milliards de dirhams en 2020. C’est une hausse de 18,3 % (+10,1 milliards de dirhams), rapporte la Vie économique. Pour les dépenses d’investissement de ce ministère au titre du budget général, l’enveloppe prévue s’élève à plus de 7,1 milliards de dirhams en 2020 contre 6,8 milliards en 2019. Au total, un investissement de 72,4 milliards de dirhams sera consacré au secteur de l’éducation en 2020, contre les 65 milliards de dirhams de 2019.

 

Rappelons qu’en juin 2019, la Banque mondiale a contribué à hauteur de 500 millions de dollars au soutien du programme de réforme de l’éducation 2015-2030. Ce programme vise à améliorer la qualité de l’éducation nationale.

Comment se rendre aux États-Unis depuis le Maroc ?

À partir du 9 juin, les flux de voyageurs entre le Maroc et les pays étrangers seront rouverts selon les modalités de chaque pays. Les États-Unis, qui font partie chaque été des destinations touristiq...

Elections 2021 : le scrutin des représentants du personnel ouvre le bal des résultats

Les premiers chiffres des élections syndicales annoncent une véritable avance des syndicats de l’Un...

Le Maroc n’est pas à l’abri d’une 3e vague de la Covid-19

La campagne de vaccination contre la Covid-19 reprend de la vitesse après avoir ralenti ces dernièr...

RAM : lancement de vols additionnels en provenance de 10 villes européennes

Dans un message publié ce lundi 21 juin sur son compte Twitter, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé le lancement imminent de vols additionnels en provenance de 10 villes eu...

Marhaba 2021 : le récap des offres exceptionnelles

Le lundi 21 juin est le premier jour de l'été, l’occasion pour un nombre important de Marocains de ...

Baccalauréat 2021: réussite de 221.031 bacheliers

Le ministère de l’Éducation nationale (MEN) a annoncé, ce dimanche 20 juin, que le taux de réussite à l’examen national normalisé du baccalauréat a atteint 68,43% cette année. Ainsi, 221.031 bachelier...