Aller au contenu principal

La déforestation de l’Amazonie a presque doublé en un an

Par Khansaa Bahra, Publié le 29/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Depuis que le président d’extrême droite Jair Bolsonaro a été élu en octobre 2018, la déforestation de l’Amazonie brésilienne (60 % de l’Amazonie) s’est accélérée. En effet, pour la première fois depuis 2008, la déforestation en Amazonie brésilienne a dépassé le seuil des 10 000 km² entre août 2018 et juillet 2019, contre 7033 km² entre août 2017 et juillet 2018. Ces données révèlent une hausse de 43 % par rapport aux douze mois précédents, selon des chiffres officiels publiés ce jeudi 28 novembre. Il s’agit là de la plus vaste surface déboisée depuis 2008, lorsque 12 287 km² de forêt amazonienne avaient été exploités en 12 mois.

 

déforestation

 

Bien que ces données ont choqué la communauté internationale, pour Bolsonaro, la déforestation et les incendies qui l’accompagnent sont « culturels ». Ce dernier soutien le développement des activités minières et agricoles en Amazonie, qui vont à l’encontre des principes de la protection environnementale. Selon l’Institut de recherche environnemental sur l’Amazonie (IPAM), « plus on déboise — pour faire de la place pour l’élevage bovin et les cultures agricoles — plus on favorise la création de foyers » d’incendie.

 

Par ailleurs, selon une étude publiée dans la revue Scientific Reports, le déboisement des forêts pluviales dans le sud-ouest de l’Amazonie (Amazonie brésilienne, péruvienne et bolivienne) pourrait accroître la fonte des glaciers tropicaux dans les Andes, en Amérique du Sud. En effet, entre août et octobre, quand plusieurs incendies ont été déclenchés dans le monde, les vents transportant les aérosols provenant de la combustion de biomasse, notamment du carbone noir, se sont dirigés vers ces glaciers.

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...