Aller au contenu principal

La nouvelle Commission européenne se met au boulot

Après la validation du Parlement européen, le nouvel Exécutif européen se met au boulot ! Migration, changement climatique, numérique… la liste des grands chantiers qui attendent la nouvelle Commission européenne est longue. Ils sont suivis de près par Rabat, d’autant que la présidente plaide pour une «commission géopolitique».

Par Mohamed Laabi, Publié le 28/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

C’est une première dans l’histoire de l’Union européenne. L’Allemande Ursula Von Der Leyen est la première femme à devenir présidente de la Commission européenne. L’annonce officielle a été faite, mercredi, suite au vote de confirmation du Parlement européen. Von Der Leyen « Mon message est simple : commençons à travailler. Si nous faisons bien notre travail, l’Europe de 2050 sera chef de file dans la résolution des grands enjeux mondiaux et le premier continent du monde neutre en carbone », a déclaré Von Der Leyen.

 

« Aucun représentant britannique ne sera présent au sein du nouvel exécutif européen, qui comptera 26 commissaires plus la présidente », rapporte Le Figaro ce jeudi 28 novembre. Le Royaume-Uni, dont le Brexit est prévu le 31 janvier, a refusé de proposer un nom avant les élections du 12 décembre. Face à cette problématique, Von der Leyen a d’ailleurs affirmé que « le lien et l’amitié entre nos peuples sont incassables ». Selon Euronews, les grands chantiers qui attendant la nouvelle présidente de la Commission européenne sont la migration, le changement climatique et l’égalité hommes-femmes.

 

Dans l’éditorial du quotidien Le Monde, de ce jeudi, on peut lire que la nouvelle présidente de la Commission européenne « ne doit pas non plus faire illusion : les dossiers qui attendent l’ex-ministre allemande de la défense relèvent tous de défis majeurs pour l’Europe, dans un monde incertain. La nouvelle présidente a ainsi choisi de consacrer son premier déplacement, dès le 3 décembre, à l’environnement, en se rendant à Madrid à la conférence de l’ONU sur le climat (…) ».

 

Maroc-UE : Nouvel élan

 

Suite à la mise en place du nouvel Exécutif européen, la première question qui s’impose est celle de l’avenir des relations entre le Maroc et l’Union européenne. La Commission européenne étant un organe qui pèse de tout de son poids cherche à redonner à l’UE une place de choix sur la scène internationale face aux Etats-Unis, la Chine et la Russie. Pour rappel, les relations marocco-européennes ont connu une vive tension en 2018. La Cour européenne de justice avait estimé illégale l’inclusion des eaux territoriales du Sahara dans l’accord de pêche signé avec le Maroc. Le Maroc avait menacé par la suite de mettre définitivement fin à cet accord.

 

Après cet épisode houleux, de nouveaux accords agricole et de pêche ont été ratifiés en août dernier.  De quoi donner un nouvel élan aux relations entre le Maroc et l’Union européenne. Lors d’une rencontre de travail entre le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez et le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita, le mercredi 27 novembre, les deux officiels ont exprimé leur satisfaction de la récente entrée en vigueur des accords agricoles et de pêche entre les deux parties », rapporte Telquel dans son édition numérique de ce jeudi.

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...

Antoum : la radio interne de la Société Générale

Société Générale Maroc vient de lancer "Antoum Radio", une radio interne à destination des collaborateurs de la banque. Par ce nouveau canal de communication interne, Société Générale Maroc vise à...

LafargeHolcim : la cimenterie de Settat très performante

LafargeHolcim peut être fière de la performance de ses unités marocaines et surtout de cette de Settat. La cimenterie de la capitale de la Chaouia, dont la capacité annuelle de production est de 1,7 m...

AMMC : un nouveau plan stratégique 2021-2023

La présidente de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a présenté, jeudi à Rabat, le nouveau plan stratégique de l'Autorité couvrant la période 2021-2023. Fruit d'un travail collaborat...

Comment certaines entreprises échappent-elles aux impôts ?

Il existe des sociétés qui ne paient pas d’impôts sur le bénéfice. Les entreprises des GAFA, notamment Apple Facebook, Amazon et Google, échappent également aux taxations dans les pays dans lesquels e...