Aller au contenu principal

Sortie réussie du Maroc sur le marché financier international

Le Maroc a émis le 21 novembre 2019, un emprunt obligataire sur le marché financier international pour un montant d’un milliard d’euros, assorti d’une maturité de 12 ans et d’un coût de risque minime résultant d’un taux d’intérêt de 1,5 %. Cette émission qui a marqué le retour du Maroc sur le marché financier international après une absence de 5 ans a connu un succès remarquable auprès des investisseurs internationaux qui l’ont souscrit plus de 5 fois.

Par Nora Jaafar, Publié le 22/11/2019 à 17:08, mis à jour le 06/01/2021 à 10:35
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media

Cette émission qui a marqué le retour du Maroc sur le marché financier international après une absence de 5 ans a connu un succès remarquable auprès des investisseurs internationaux. Outre le rendement qui constitue le niveau le plus bas jamais obtenu par le Maroc sur le marché international, cette émission a bénéficié du carnet d’ordre le plus important par sa taille pour une transaction en euro : il a dépassé 5,3 milliards d’euros au cours de la transaction avec plus de 285 investisseurs impliqués. Ce succès confirme donc la confiance dont jouit le Maroc auprès des grandes institutions financières internationales et des agences de notation.

 

À noter que cette émission fait suite à un roadshow d’une semaine mené par Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, accompagné d’une délégation de la direction du Trésor dans les principales places européennes. La délégation a ainsi visité Paris, Zurich, Londres, Francfort et Amsterdam/La Haye et a tenu une trentaine de réunions avec plus de soixante investisseurs dont des gestionnaires de fonds, des assureurs, et des fonds de pension.

 

Au cours de ce roadshow, les investisseurs ont apprécié en particulier la stabilité politique dont jouit le royaume, la résilience de son cadre macroéconomique confirmée par le maintien de la notation Investment Grade depuis plus d’une décennie, ainsi que la portée des réformes menées par le roi Mohammed VI. Cette émission a été réalisée au format 144A/RegS afin de permettre la participation des investisseurs aussi bien européens et américains.

Crédit de TVA : Aziz Akhannouch promet de rembourser 13 MMDH d'arriérés

Pour son premier grand oral lors de la séance plénière consacrée aux questions orales à la Chambre des représentants, Aziz Akhannouch, chef de gouvernement, a assuré ce lundi 29 novembre qu’il veut me...

Le variant Omicron, nouveau coup de massue pour le tourisme

Lourdement impacté par les répercussions de la pandémie de la Covid-19, le tourisme vient de subir ...

Crédit TVA : la CGEM appelle à l’accélération du remboursement

L'accélération des remboursements des crédits de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour les entreprises éligibles, notamment en cette période où la trésorerie des opérateurs économiques est sous ten...

2e édition du symposium Africa Place Marketing

Casablanca Events & Animation a organisé les 24 et 25 novembre la 2e édition du symposium Africa Place Marketing (APM), sous le thème "Tous acteurs d’hospitalité́ et d’attractivité des territoire...

Orange business services : la Covid-19 a accéléré la transformation digitale

Orange business services (OBS), filiale du Groupe Orange, a célébré mardi 23 novembre ses trois années au Maroc dans le cadre d’une conférence de presse sous le thème "La crise liée à la Covid-19, acc...

Le groupe TGCC affiche ses ambitions

Le groupe TGCC, acteur de référence du secteur des BTP et de la construction au Maroc saute le pas ...