Aller au contenu principal

Nouvelle démarche pour la gestion des chiens errants

Par Khansaa Bahra, Publié le 22/11/2019 à 10:47, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le ministère de l’Intérieur a signé un accord avec les secteurs de l’agriculture et de la santé, ainsi que l’Association marocaine des vétérinaires pour animaux de compagnie (AMVAC), afin de réduire le nombre de chiens errants au royaume par la stérilisation plutôt que par l’abattage, rapporte Hespress.

 

Le président de l’AMVAC, Pr Hassan Bouayad, a déclaré au HuffPost Maroc : « notre association a lutté longtemps contre l’abattage des chiens errants et nous avons adressé plusieurs pétitions et écrits pour modifier la loi n° 56-12 (relative à la prévention et à la protection des personnes contre les dangers de chiens) au ministère de l’Intérieur et à celui de l’Agriculture ». En effet, dans toutes les villes du pays, les autorités marocaines ont utilisé des munitions réelles et de la nourriture empoisonnée pour tuer les chiens de rue. Ces deux méthodes constituent une menace pour les citoyens ainsi que pour d’autres animaux, dont les animaux domestiques.

 

Selon cette nouvelle approche, les chiens errants seront stérilisés et vaccinés, ce qui constitue un moyen éthique pour réduire progressivement leur reproduction. Cette démarche limitera également la prolifération de maladies, notamment la rage, éliminant ainsi le besoin d’un traitement préventif couteux, dont le prix peut aller de 600 à 800 dirhams par personne. Une expérience pilote est prévue à Témara dans les prochaines semaines, sous la supervision des membres de l’AMVAC, avant d’être progressivement appliquée dans d’autres villes du pays.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...