Aller au contenu principal

Iran : Les Gardiens de la Révolution Iraniens mettent fin aux troubles

Par H.L.B, Publié le 21/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les Gardiens de la révolution iraniens ont félicité jeudi les forces armées d’avoir pris des mesures « opportunes » contre les « émeutiers » et ont déclaré que le calme était revenu après des jours de troubles provoqués par une hausse des prix du pétrole. Les protestations ont éclaté dans tout le pays le 15 novembre, quelques heures après que le gouvernement a annoncé que le prix du carburant a augmenté de 200 %.

 

Les automobilistes ont ainsi bloqué les autoroutes de Téhéran avant que les protestations ne s’étendent aux autres villes et villages du pays. Les Gardiens ont indiqué dans un communiqué que « les incidents ont pris fin en moins de 24 heures et dans certaines villes en moins 72 heures » grâce à la « perspicacité des forces armées et à l’action rapide ». Ils ont ajouté que l’arrestation des dirigeants des manifestants a contribué de manière significative à tenir la situation en mains. Les leaders du mouvement de protestation ont été appréhendés par les services de renseignement dans les provinces de Téhéran et d’Alborz ainsi que dans la ville de Chiraz, dans le sud du pays, indique le communiqué.

 

Par ailleurs, la télévision d’État iranienne n’a pas diffusé de nouvelles images de troubles depuis mercredi, se concentrant plutôt sur les rassemblements pro-gouvernementaux « spontanés » qui ont eu lieu dans plusieurs villes du pays.

 

Toutefois, le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies a exprimé ses préoccupations quant à l’utilisation de balles réelles contre les manifestants. Une contre-mesure qui, selon l’ONU, aurait entrainé la mort de plusieurs personnes. Les autorités iraniennes ont confirmé par la suite cinq décès, dont trois membres du personnel de sécurité, qui ont été poignardés par des « émeutiers ».


  • Partagez

Le point sur la pandémie du coronavirus à travers le monde

La crise due au coronavirus a mis la planète à l’arrêt. Avec désormais plus d’un million de cas dan...

Le coronavirus transmissible par voie respiratoire

Dans une lettre envoyée à la Maison-Blanche ce mercredi 1er avril, un groupe d’experts a déclaré que le nouveau coronavirus pourrait se transmettre juste en parlant avec un cas contaminé ou en respira...

La Marocaine Amal Seghrouchni nommée à la COMEST de l’UNESCO

L’UNESCO a nommé la Marocaine Amal El Fallah Seghrouchni, experte internationale en Intelligence artificielle (IA), à la Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologi...

La COP26 de Glasgow reportée à cause du coronavirus

Initialement prévue en novembre à Glasgow, en Écosse, la Conférence sur le climat (COP26) a été reportée à 2021 en raison de la crise sanitaire du coronavirus. Cette annonce a été faite, ce mercredi 1...

Enchères de Londres : une œuvre de Mohamed Melehi cartonne

Du 27 au 31 mars, la vente aux enchères de Sotheby’s à Londres s’est tenue en ligne, en raison du coronavirus. L’événement exposait les œuvres des artistes «les plus rares et les plus recherchés de l’...

Hajj : vers une annulation de la saison 2020 ?

Même si le pèlerinage à la Mecque ne se tiendra qu’à partir de fin juillet, les autorités saoudiennes ont appelé, ce mardi 31 mars, les musulmans de tous les pays à suspendre leurs préparatifs pour le...