Aller au contenu principal

Plus de 700 000 Marocains souffrent des vagues annuelles de froid

Le ministre des Transports et de la Logistique, Abdelkader Amara, a révélé qu’un nombre inquiétant de Marocains, vivant dans des régions reculées, ont de plus en plus du mal à faire face aux rudes vagues de froid annuelles et aux conditions météorologiques extrêmes. Il a annoncé que plusieurs mesures ont été adoptées pour assister et accompagner les personnes concernées.

Par Nora Jaafar, Publié le 20/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Lors d’une récente session parlementaire, Amara a déclaré qu’environ 27 régions du Maroc subissent une baisse significative de la température. Il a souligné que « 736 000 citoyens, dont 35 % d’enfants, 50 % d’adultes et 15 % de personnes âgées », habitent dans ces zones. Le ministre a partagé ces chiffres inquiétants pour répondre à une question des députés du Mouvement populaire sur les mesures prises par le gouvernement pour accompagner les personnes résidant dans des villages inaccessibles. « Nous nous améliorons d’année en année sur la base des expériences qui s’accumulent, avec pour but de contrer les effets d’un froid intense accompagné de fortes précipitations de neige », a-t-il déclaré. Il a ajouté que le nombre de régions touchées par la vague de froid est passé de 17 à 27 provinces, rapporte le site d’information Hespress FR. Amara a également présenté les plans d’intervention en cas de temps violent. Il a expliqué que 2 480 médecins et infirmières, qui seront dispatchés sur 36 convois médicaux, ont été mobilisés dans ce sens ainsi que 745 autres unités médicales et 465 ambulances.

 

Les régions les plus touchées

Selon le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia, le gouvernement a envoyé à 219 douars, qui souffrent de conditions climatiques sévères près de la ville de Midelt, du matériel de déneigement et il a mis en place une logistique en cas de coupure d’électricité et de téléphone. À Khénifra, la province a procédé à l’aménagement de près de 40 aires d’atterrissage d’hélicoptères, au recensement de 154 femmes enceintes, ainsi qu’à la mobilisation de 40 médecins et de 42 ambulances. La préfecture d’Ifrane, a quant à elle dédié 60 déneigeuses, 16 véhicules de transport, 13 bulldozers et 12 ambulances, à une opération qui couvrira « plus de 120 douars relevant de 10 communes où réside une population estimée à 150 000 personnes », poursuit la même source. À Al Houceima, les autorités ont procédé à la distribution de bois de chauffage aux écoles, ainsi que des couvertures et des appareils de chauffage aux maternités, affirme le journal.

 

Tous les Marocains doivent se mobiliser pour aider leurs concitoyens

La présidente de l’Association marocaine des ambassadeurs de l’environnement et de la solidarité, Ikbal Hafidi, estime que les mesures adoptées par le gouvernement ne sont pas suffisantes. L’activiste a déclaré à Morocco World News qu’il devrait y avoir une « responsabilité partagée » entre le gouvernement et les militants des droits de l’homme, appelant à la collaboration pour obtenir de meilleurs résultats. « Le gouvernement ne peut pas tout faire », a-t-elle indiqué. Elle a exhorté les associations et les organisations à participer à des initiatives et à des campagnes pour venir en aide à ceux qui, dans des régions éloignées, « ont plus que jamais besoin d’aide ».

 

Hafidi a ajouté que son association, située à Temara, a lancé la campagne « chaleur » pour collecter des « vêtements usagés ». Elle compte distribuer des habits et des couvertures aux personnes vivant dans les zones montagneuses entre le Moyen et le Haut Atlas. L’association a également mis en place une permanence téléphonique (0668-815498) pour les bénévoles et les gens souhaitant soutenir et aider les enfants, les personnes âgées et les personnes victimes de cette vague de froid annuelle.

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...

Sous quelles conditions peut-on voyager en Espagne ?

Depuis le dernier déconfinement en Europe, plusieurs pays retrouvent une vie normale, mais également le monde du tourisme. Après l’annonce de la réouverture du ciel du Maroc, c’est à l’Espagne de rouv...

Marhaba 2021 : les MRE pris en tenaille

La flambée des prix des billets d'avion et de ferry pour rentrer au Maroc fait réagir les Marocains du monde. Sur les réseaux sociaux, des associations de Marocains résidant à l'étranger (MRE) dénonce...