Aller au contenu principal

Venise fait face à la deuxième plus haute marée de son histoire

Par Khansaa Bahra, Publié le 13/11/2019 à 14:54, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Ce mardi 12 novembre, Venise a été inondée par les eaux après une marée haute (acqua alta) d’une ampleur exceptionnelle de 1,87 m, la plus haute depuis 1966.

 

 

 

Le maire de la ville, Luigi Brugnaro, a déclaré que la situation était dramatique. « Nous demandons au gouvernement de nous aider. Le coût sera élevé. C’est le résultat du changement climatique », a-t-il déploré sur Twitter. Il a affirmé qu’il allait demander à l’État une reconnaissance pour catastrophe naturelle, ce qui permettrait de débloquer des fonds pour réparer les différents dégâts qu’a subis la ville.

RAM : saturation des vols en provenance de plusieurs pays pour le mois de juillet

Dans un message publié ce mercredi 16 juin sur son compte Twitter, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé que tous les vols en provenance de France, d’Italie, de Belgique et d...

Meknès : une personne vaccinée meurt de la Covid-19

Ce dimanche 13 juin à Meknès, une personne complètement vaccinée (qui a bénéficié de deux doses du vaccin) est décédée en raison de complications de son infection par la Covid-19. Cette information a ...

Zoom sur la vie de Fatna Bent L'houcine et Omar Hayat

Dans ce podcast, Radio Maarif rend hommage à l'une des plus célèbres chanteuses de chaâbi de l'histoire du Maroc, Fatna Bent Lhoucine. Cette dernière a eu une riche carrière en chant, qui a duré un de...

Les changements prévus pour le pass vaccinal marocain

Selon plusieurs sources médiatiques, le pass vaccinal marocain connaîtrait des changements. Ce document devrait intégrer de nouvelles informations afin de s’aligner sur le certificat Covid-19 numériqu...

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis adopté

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des ...

Être une femme, ça coûte cher

C’est une triste réalité qu’on ne peut pas contester : les femmes sont moins bien payées que les hommes. «Ce qui coûte le plus cher, c’est l’argent qui n’est pas gagné, c’est-à-dire tout le travail no...