Aller au contenu principal

Les États-Unis s'opposent à la résolution du viol comme arme de guerre par crainte «de promouvoir l’avortement»

Par H.L.B, Publié le 26/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les États-Unis menacent d'opposer leur veto à une résolution des Nations unies sur la lutte contre l'utilisation du viol comme arme de guerre, en raison de son langage sur la santé génésique et sexuelle, selon un haut fonctionnaire des Nations unies et des diplomates européens.

 

La mission allemande espérait que la résolution serait adoptée lors d'une session extraordinaire du Conseil de sécurité de l'ONU mardi dernier sur la violence sexuelle dans les pays en guerre.

 

Mais le projet de résolution a déjà été privé d'un de ses éléments les plus importants, à savoir la mise en place d'un mécanisme formel pour surveiller et signaler les atrocités, à cause de l'opposition des États-Unis, de la Russie et de la Chine, qui se sont prononcés contre la création d'un nouvel organe de surveillance.

 

Même après que le mécanisme formel de suivi ait été retiré de la résolution, les États-Unis menaçaient encore de contester la version allégée, car elle contient des dispositions pour le soutien des victimes dans les cliniques de planification familiale.

 

Au cours des derniers mois, l'administration Trump a adopté une attitude ferme, refusant d'accepter tout document de l'ONU faisant référence à la santé sexuelle ou reproductive, sous prétexte que ce langage implique un soutien pour les avortements. Elle s'est également opposée à l'utilisation du mot "genre", le considérant comme une couverture pour la promotion libérale des droits des transgenres.


  • Partagez

Donald Trump grâcie son ex-conseiller

Ce mercredi 25 novembre, outre la dinde Corn qui a obtenu la traditionnelle grâce présidentielle à l’occasion de la fête de Thanksgiving, le président Donald Trump a également grâcié Michael Flynn, so...

Gaza : le blocus par Israël a coûté presque 17 milliards de dollars

Ce mercredi 25 novembre, l’Organisation des Nations unies (ONU) a publié le rapport de sa Conférence sur le commerce et le développement (Cnuced). Selon ce document, qui porte sur la période 2007-2018...

Prosperity Index 2020 : le Maroc perd deux rangs par rapport à 2019

Le Legatum Institute, un think-tank indépendant basé à Londres, a récemment publié son rapport annuel "Prosperity Index" pour l’année 2020. Ce document juge la prospérité de 167 pays, dont 53 pay...

Sans admettre sa défaite, Donald Trump donne son feu vert au processus de transition

Dans un tweet publié ce lundi 23 novembre, le président américain sortant Donald Trump, a indiqué avoir recommandé l’organisation du passage de témoin entre son administration et celle du président él...

Le sommet G20 aboutit à plusieurs consensus généraux

Dimanche 22 novembre, les dirigeants des nations les plus puissantes du monde ont conclu le sommet du G20, un sommet virtuel de deux jours, pandémie oblige, organisé par l’Arabie saoudite. À...

Ouverture du procès de Nicolas Sarkozy pour corruption

Faux départ ce lundi 23 novembre au procès inédit de Nicolas Sarkozy pour corruption dans l'affaire dite des "écoutes". Le tribunal a suspendu l'audience jusqu'à jeudi, le temps de réaliser une e...