Aller au contenu principal

Les États-Unis s'opposent à la résolution du viol comme arme de guerre par crainte «de promouvoir l’avortement»

Par H.L.B, Publié le 26/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les États-Unis menacent d'opposer leur veto à une résolution des Nations unies sur la lutte contre l'utilisation du viol comme arme de guerre, en raison de son langage sur la santé génésique et sexuelle, selon un haut fonctionnaire des Nations unies et des diplomates européens.

 

La mission allemande espérait que la résolution serait adoptée lors d'une session extraordinaire du Conseil de sécurité de l'ONU mardi dernier sur la violence sexuelle dans les pays en guerre.

 

Mais le projet de résolution a déjà été privé d'un de ses éléments les plus importants, à savoir la mise en place d'un mécanisme formel pour surveiller et signaler les atrocités, à cause de l'opposition des États-Unis, de la Russie et de la Chine, qui se sont prononcés contre la création d'un nouvel organe de surveillance.

 

Même après que le mécanisme formel de suivi ait été retiré de la résolution, les États-Unis menaçaient encore de contester la version allégée, car elle contient des dispositions pour le soutien des victimes dans les cliniques de planification familiale.

 

Au cours des derniers mois, l'administration Trump a adopté une attitude ferme, refusant d'accepter tout document de l'ONU faisant référence à la santé sexuelle ou reproductive, sous prétexte que ce langage implique un soutien pour les avortements. Elle s'est également opposée à l'utilisation du mot "genre", le considérant comme une couverture pour la promotion libérale des droits des transgenres.

Pacifique : évacuations après une alerte au tsunami

À travers le Pacifique, une série de puissantes secousses sismiques a entraîné une alerte au tsunami. En effet, un tremblement de terre de magnitude 8,2, le plus important observé depuis août 2018, a ...

Le pape François entame une visite historique en Irak

Ce vendredi 5 mars, le pape François débute une visite historique en Irak, sous très haute protection. Cette visite intervient dans un contexte sécuritaire et sanitaire compliqué, notamment après l’at...

ONU : près 20% de nourriture est gaspillée chaque année

Ce jeudi 4 mars, les Nations Unies (ONU) ont révélé que la nourriture gaspillée chaque année dans le monde représente près d’un milliard de tonnes, soit environ 20% des aliments disponibles pour les h...

Royaume-Uni : le prince Philip a subi une intervention pour un problème cardiaque

Ce jeudi 4 mars, le palais de Buckingham a annoncé que le prince Philip, 99 ans, époux de la reine Élizabeth, a subi «avec succès une intervention» pour un problème cardiaque préexistant. Hospitalisé ...

La Russie prête à fournir 50 millions de doses à l’Europe dès juin

Ce jeudi 4 mars, le Fonds d’investissement direct russe (RDIF), chargé de commercialiser le vaccin contre le nouveau coronavirus à l’étranger, a déclaré qu’il serait en mesure de fournir des doses à l...

Suède : huit personnes ont été blessées dans une attaque à l’arme blanche

Ce mercredi 3 mars, un homme a attaqué huit personnes avec une «arme tranchante», en blessant gravement deux d’entre elles, dans la ville suédoise de Vetlanda, a déclaré la police locale. L’assaillant...