Aller au contenu principal

Les États-Unis s'opposent à la résolution du viol comme arme de guerre par crainte «de promouvoir l’avortement»

Par Nora Jaafar, Publié le 26/04/2019 à 17:02, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les États-Unis menacent d'opposer leur veto à une résolution des Nations unies sur la lutte contre l'utilisation du viol comme arme de guerre, en raison de son langage sur la santé génésique et sexuelle, selon un haut fonctionnaire des Nations unies et des diplomates européens.

 

La mission allemande espérait que la résolution serait adoptée lors d'une session extraordinaire du Conseil de sécurité de l'ONU mardi dernier sur la violence sexuelle dans les pays en guerre.

 

Mais le projet de résolution a déjà été privé d'un de ses éléments les plus importants, à savoir la mise en place d'un mécanisme formel pour surveiller et signaler les atrocités, à cause de l'opposition des États-Unis, de la Russie et de la Chine, qui se sont prononcés contre la création d'un nouvel organe de surveillance.

 

Même après que le mécanisme formel de suivi ait été retiré de la résolution, les États-Unis menaçaient encore de contester la version allégée, car elle contient des dispositions pour le soutien des victimes dans les cliniques de planification familiale.

 

Au cours des derniers mois, l'administration Trump a adopté une attitude ferme, refusant d'accepter tout document de l'ONU faisant référence à la santé sexuelle ou reproductive, sous prétexte que ce langage implique un soutien pour les avortements. Elle s'est également opposée à l'utilisation du mot "genre", le considérant comme une couverture pour la promotion libérale des droits des transgenres.

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...

Les deux Corées rétablissent leurs canaux de communication

Ce mardi 27 juillet, la Corée du Nord et sa voisine du Sud ont annoncé le rétablissement de leurs canaux de communication, et ce, via leur hotline directe. Cette décision, qui a été simultanément anno...

Omra : l’Arabie saoudite accueillera les pèlerins étrangers

Ce dimanche 25 juillet, l’Arabie Saoudite a annoncé qu’à partir du 10 août prochain, les lieux saints pourront accueillir les pèlerins étrangers. «Quelques 500 entreprises et établissements s’apprêten...

Afghanistan : les États-Unis intensifient leurs frappes contre les talibans

Afin d’aider une armée afghane assiégée, les États-Unis ont intensifié leurs frappes aériennes dans le sud de l’Afghanistan. Selon Kenneth McKenzie, patron du Commandement central de l’armée américain...