Aller au contenu principal

Énergie renouvelable: Consolidation de la coopération maroco-allemande

Le ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah, a déclaré lors de l’atelier « Médias pour un futur renouvelable », organisé le jeudi 7 novembre à Rabat par la Giz, que le Maroc et l’Allemagne devraient développer davantage leur coopération dans le domaine des énergies renouvelables à travers des joint-ventures, des partenariats B2B et le développement de la recherche scientifique. Signé une première fois en 2012, le partenariat énergétique maroco-allemand a été reconduit en 2016.

Par Nora Jaafar, Publié le 08/11/2019 à 13:04, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Rabbah a fait cette annonce lors d’un atelier sur « le rôle des médias pour un avenir renouvelable », le jeudi 7 novembre, à Rabat. L’ambassadeur d’Allemagne au Maroc, Götz Schmidt-Bremme, a participé à la rencontre en compagnie d’autres acteurs du secteur des énergies renouvelables. Le ministre a souligné l’importance du Partenariat énergétique maroco-allemand (PAREMA) et le développement du partenariat stratégique bilatéral dans le secteur énergétique. Il a souligné la nécessité de création de centres allemands de formation professionnelle, de coentreprises et de partenariats entre entreprises marocaines et allemandes, ainsi que l’importance du soutien du leadership africain en matière d’énergies renouvelables et de développement durable. « Il est maintenant temps d’entrer dans une nouvelle ère de partenariat, celle des énergies renouvelables », a-t-il affirmé.

 

Pour sa part, Schmidt-Bremme a salué les efforts considérables du Maroc dans le domaine des énergies renouvelables, en particulier le projet de la centrale solaire thermodynamique Noor. Il a annoncé l’allocation d’un portefeuille de 20 milliards de dirhams pour la coopération maroco-allemande dédiée aux énergies renouvelables, à l’eau potable et à l’économie durable. Notons que le partenariat PAREMA a été signé et approuvé pour la première fois en 2012, puis reconduit en 2016, rappelle le quotidien Le Matin. Cette « plateforme de dialogue institutionnalisé sur l’énergie permet un échange de bonnes pratiques et d’expériences entre les principales parties prenantes des deux pays, leaders de la transition énergétique dans leurs continents respectifs », indique le ministère.

 

Par ailleurs, le Maroc et l’Allemagne sont tous deux en tête du secteur de l’énergie sur leurs continents respectifs. Pourtant, l’un comme l’autre, dépends encore des exportations d’électricité pour subvenir aux besoins de ses ménages et de ses installations. Ainsi, les deux pays ont affirmé être prêts à réduire ce genre d’exportations, dont les conséquences négatives ne sont pas moindres.

 

Pour rappel, le Maroc vise à produire 52 % de son électricité à partir d’énergies renouvelables d’ici 2030. Pour concrétiser ses aspirations, il a fortement investi dans l’énergie solaire en créant la 2e plus grande centrale solaire du monde, le projet Noor Ouarzazate et Noor Midelt I, dont la construction n’est pas encore achevée. Le complexe d’Ouarzazate d’ailleurs une superficie de plus de 3 000 hectares, et a nécessité un investissement de 400 millions de dollars injectés par la Banque mondiale, et 216 millions de dollars supplémentaires octroyés par le Fonds pour les technologies propres. Sinon, grand pas pour le Maroc en 2018. Le royaume a réussi l’année dernière à produire 35 % de son électricité à partir de sources d’énergie renouvelable.

Le sexisme dans les jeux vidéos

Le sexisme dans les jeux vidéos est omniprésent. Ce phénomène est constaté tant dans les jeux eux-mêmes que dans les interactions entre joueurs. Insulte, drague, voire menaces de viol, polluent le quo...

Laâyoune, nouveau hub sanitaire au Maroc

La ville de Laâyoune se dotera dès septembre prochain d’une faculté de médecine et de pharmacie, qu...

Quelles sont les conditions pour se rendre aux Pays-Bas depuis le Maroc ?

Il est actuellement déconseillé de se rendre aux Pays-Bas pour y passer les vacances, et pour certains pays, il est même interdit de s’y rendre. En effet, en raison de la pandémie, une interdiction d’...

ONCF : un dispositif spécial pour accueillir les MRE

Afin de faciliter le retour chez eux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’Office national des chemins de fer (ONCF) a lancé à partir de ce mardi 15 juin un plan spécial "MRE", et ce, conformém...

Qu’est-ce que l’auto-sabotage et comment l’éviter ?

Si vous vous posez fréquemment la question “mais qu’est-ce qui m’a pris de faire ça ?”, c’est que vous avez tendance à vous auto-sabotez dans tous vos projets. Dans cet épisode du podcast Change ma Vi...

Des averses orageuses localement fortes attendues mercredi et jeudi au Maroc

Ces mercredi et jeudi, des averses orageuses localement fortes sont attendues dans plusieurs provinces du Royaume. Dans un bulletin publié ce mercredi 16 juin, la Direction générale de la météorologie...