Aller au contenu principal

Burkina Faso : 37 personnes tuées dans une embuscade

Par Nora Jaafar, Publié le 07/11/2019 à 16:03, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Au moins 37 personnes ont été tuées et 60 autres blessées lors d’une attaque contre le convoi d’une compagnie minière au Burkina Faso, indiquent les autorités locales. Cinq autobus dédiés au transport du personnel de l’entreprise canadienne Semafo ont été pris en embuscade mercredi à environ 40 km de la ville de Boungou, dans l’est du pays. Un véhicule militaire d’escorte a été frappé par un engin explosif, avant que des hommes armés n’ouvrent le feu. Il s’agit de la troisième attaque la plus meurtrière contre le personnel de Semafo en 15 mois.

 

À la suite de deux attaques en août de l’année dernière,  Semafo a renforcé ses mesures de sécurité, près de ses deux mines dans le pays, ainsi que ses dispositifs de transport. En effet l’entreprise a déclaré que ses employés expatriés se déplaçaient entre la capitale, Ouagadougou, et la mine par hélicoptère. Elle a ajouté que les collaborateurs burkinabés empruntaient la route accompagnés d’une « force militaire terrestre ». Après l’attaque du mercredi 6 novembre, qui a eu lieu sur une route entre Fada et la mine à Boungou, Semafo a déclaré que ses opérations n’avaient pas été affectées et a offert ses condoléances aux familles des victimes, dont aucune n’a été identifiée.

 

Par ailleurs, le Burkina Faso a souffert d’une détérioration rapide de sa sécurité nationale. Depuis 2015, au moins 500 personnes ont été tuées et près d’un demi-million ont été déplacées. Bien que les attentats sont récurents dans le pays, aucun groupe ne s’est à ce jour manifesté pour les revendiquer. Il est en l’occurrence difficile d’en identifier les auteurs. Cependant, au moins trois groupes militants connus opèrent au Burkina Faso : le Groupe pour le soutien de l’islam et des musulmans (lié à Al-Qaïda), l’État islamique du Grand Sahara et l’Ansarul Islam enraciné localement. Ces groupes ne sont pas les seuls à être accusés de violence dans le pays. Les cellules d’autodéfense et les forces de sécurité ont toutes deux été blâmées pour avoir commis des violations des droits de l’Homme.

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...