Aller au contenu principal

Burkina Faso : 37 personnes tuées dans une embuscade

Par Nora Jaafar, Publié le 07/11/2019 à 16:03, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Au moins 37 personnes ont été tuées et 60 autres blessées lors d’une attaque contre le convoi d’une compagnie minière au Burkina Faso, indiquent les autorités locales. Cinq autobus dédiés au transport du personnel de l’entreprise canadienne Semafo ont été pris en embuscade mercredi à environ 40 km de la ville de Boungou, dans l’est du pays. Un véhicule militaire d’escorte a été frappé par un engin explosif, avant que des hommes armés n’ouvrent le feu. Il s’agit de la troisième attaque la plus meurtrière contre le personnel de Semafo en 15 mois.

 

À la suite de deux attaques en août de l’année dernière,  Semafo a renforcé ses mesures de sécurité, près de ses deux mines dans le pays, ainsi que ses dispositifs de transport. En effet l’entreprise a déclaré que ses employés expatriés se déplaçaient entre la capitale, Ouagadougou, et la mine par hélicoptère. Elle a ajouté que les collaborateurs burkinabés empruntaient la route accompagnés d’une « force militaire terrestre ». Après l’attaque du mercredi 6 novembre, qui a eu lieu sur une route entre Fada et la mine à Boungou, Semafo a déclaré que ses opérations n’avaient pas été affectées et a offert ses condoléances aux familles des victimes, dont aucune n’a été identifiée.

 

Par ailleurs, le Burkina Faso a souffert d’une détérioration rapide de sa sécurité nationale. Depuis 2015, au moins 500 personnes ont été tuées et près d’un demi-million ont été déplacées. Bien que les attentats sont récurents dans le pays, aucun groupe ne s’est à ce jour manifesté pour les revendiquer. Il est en l’occurrence difficile d’en identifier les auteurs. Cependant, au moins trois groupes militants connus opèrent au Burkina Faso : le Groupe pour le soutien de l’islam et des musulmans (lié à Al-Qaïda), l’État islamique du Grand Sahara et l’Ansarul Islam enraciné localement. Ces groupes ne sont pas les seuls à être accusés de violence dans le pays. Les cellules d’autodéfense et les forces de sécurité ont toutes deux été blâmées pour avoir commis des violations des droits de l’Homme.

USA-Russie : première rencontre de Joe Biden avec Vladimir Poutine

Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine ont conclu ce mercredi après-midi leur sommet de Genève, en Suisse, mettant ainsi fin à leur première rencontre depuis l’entrée...

Gaza : échanges de tirs entre Israël et le Hamas

Dans la matinée de ce mercredi, l’aviation israélienne a mené des frappes dans la bande de Gaza. Selon des sources sécuritaires palestiniennes et une station de radio du Hamas, elle a visé au moins un...

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...