Aller au contenu principal

Destitution : un nouveau coup dur pour Trump

Par Khansaa Bahra, Publié le 07/11/2019 à 15:44, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Dans le cadre de la procédure de destitution menée contre le président américain Donald Trump, la retranscription du témoignage de l’ambassadeur des États-Unis auprès de l’Union européenne, Gordon Sondland, a été publiée ce mardi 5 novembre. Cependant, dans une lettre qui date du lundi 4 novembre, l’ancien homme d’affaires devenu diplomate a changé les propos qu’il avait avancés devant le Congrès avant la publication du document. Selon le New York Times, il a apporté une modification importante en reconnaissant avoir informé les responsables ukrainiens que « l’aide militaire américaine dépendait de leur engagement dans les enquêtes que le président Trump avait demandées ».

 

Bien qu’il avait déclaré, sous serment, n’avoir en aucun cas « participé » à des actions visant à « geler l’aide afin de faire pression » sur le gouvernement ukrainien, l’ambassadeur a reconnu avoir abordé le sujet avec Andriy Yermak, l’un des principaux conseillers du président ukrainien Volodymyr Zelensky. « Je me souviens maintenant avoir parlé, en aparté, avec Andriy Yermak pour lui dire que l’aide américaine restera gelée jusqu’à ce que l’Ukraine fasse une déclaration publique contre la corruption dont nous parlions depuis de nombreuses semaines », a-t-il précisé. Selon le Washington Post, cette « modification significative » met à mal le président américain Donald Trump puisque le diplomate a admis l’existence d’un « quid pro quo ».

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...