Aller au contenu principal

Macron opte pour des réductions d'impôts, est-ce suffisant ?

Emmanuel Macron a promis une nouvelle vague de réductions d'impôts pour les classes moyennes françaises pour calmer les "Gilets Jaune" et revigorer sa présidence en baisse.

Par Nora Jaafar, Publié le 26/04/2019 à 15:41, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Après presque six mois de manifestations violentes, ce devait être le moment où le président de 41 ans devait montrer qu'il avait bien entendu les doléances des Français et qu'il avait trouvé une solution. Ce qu'il a offert, c'est un mélange de défiance - en creusant dans ses réformes pro-entreprises - et de l'introspection - "J'ai beaucoup appris de cette crise" - qui n'ont pas su toucher les électeurs, si en s'en tient aux résultats des premiers sondages.

 

"J'ai senti au plus profond de moi ce que vivent les Français et je veux leur apporter une solution", a déclaré Macron. "L'art d'être français est enraciné et universel, attaché à l'histoire et aux origines, mais c'est aussi un art qui se projette dans l'avenir."

 

Sur le plan social et économique, il a appelé à « travailler davantage » pour financer la baisse d’impôts, notamment ceux sur le revenu, qu’il veut « baisser significativement ». Il n’a toutefois pas souhaité revenir sur la réforme de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), mais a admis le principe d’une évaluation et d’un éventuel réajustement de son mécanisme et de son assiette.

 

Cette conférence de presse qui a duré deux heures dans une salle dorée du Palais de l'Élysée a fait l'objet d'une chorégraphie de haut vol. L'événement avait été retardé par l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, survenue le 15 avril dernier, qui a brièvement unifié l'ensemble de la nation.

 

Pourtant, le point culminant du débat national - considéré par Macron comme un engagement de deux mois auprès des citoyens du pays - ne semblait pas offrir grand-chose d'intéressant ou encore d'étonnant. Les électeurs ont été déçus par ce programme, 63 % des personnes interrogées affirment qu'elles n'étaient pas convaincues, selon un sondage réalisé par Harris Interactive et l'Agence Epoka.

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...