Aller au contenu principal

En lançant sa campagne électorale, Boris Johnson mise sur le Brexit

Par Khansaa Bahra, Publié le 07/11/2019 à 11:36, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Ce mercredi 6 novembre, la campagne des conservateurs britanniques pour les élections du 12 décembre a démarré. En effet, le Premier ministre, Boris Johnson a entamé la promotion du scrutin législatif, promettant de « pousser le Parlement à travailler davantage », selon The Telegraph. Johnson a annoncé cette nouvelle après son retour de Buckingham Palace, où il avait rencontré la reine, marquant ainsi le début officiel de la campagne électorale.

 

Lors d’un rassemblement « à la Donald Trump » à Birmingham, Johnson a déclaré que son accord sur le Brexit était « prêt à être exécuté ». Il a comparé les critiques de l’accord aux « vendeurs de bougies lors de l’avènement de l’ampoule électrique » et aux « fabricants de machines à écrire surpris par les premiers ordinateurs portables » : « Ils savent qu’ils sont sur le point de perdre leur marché ». Johnson a également indiqué qu’il « n’avait pas d’autre choix » que de déclencher des élections, même si « personne ne veut vraiment d’élections en décembre ».

 

Selon Sky news, quelques heures après avoir comparé le chef de l’opposition travailliste, Jeremy Corbyn, à Staline, le Premier ministre a affirmé qu’une victoire des travaillistes engendrerait « plus d’incertitude, plus d’acrimonie et de division », dénonçant le « socialisme révolutionnaire bolivarien » du Labour et son programme « voué à l’échec » de nationalisations des entreprises.

Allemagne : les sociaux-démocrates en quête d’alliés pour remplacer la coalition de Merkel

Les sociaux-démocrates allemands entament ce lundi le processus de formation d’un exécutif après avoir remporté de justesse leurs premières élections nationales depuis 2005. Leur victoire met ainsi fi...

USA : "America is back" remplace "America first"

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, il y a huit mois, Joe Biden a tenté de "détrumpiser" les États-Unis. Il a ainsi changé le slogan de son prédécesseur "America first" (l’Amérique en premier) par...

AG de l’ONU : la Chine, ennemie ou partenaire ?

Lors de l’Assemblée générale des Nations Unies (ONU), le président chinois Xi Jinping est intervenu par visioconférence après son homologue américain, Joe Biden. Il a lancé que «la Chine n’a jamais en...

Le tourisme spatial, bonne ou mauvaise idée ?

Le tourisme spatial est une activité qui consiste à envoyer des civils dans l'espace. En février, la société Virgin Galactic, spécialisée dans les vols spatiaux commerciaux, a envoyé trois personnes d...

Sinopharm désormais reconnu en France, mais sous conditions

Dans un Décret publié aujourd’hui, la France a modifié les conditions d’acceptation sur son territoire des personnes vaccinées. Selon ce texte, les personnes immunisées par Sinopharm pourront désormai...

Élections en Allemagne : l’ère Merkel touche à sa fin

Les Allemands se préparent à dire au revoir à Angela Merkel, dont les 16 années en tant que chancelière prendront fin après les élections législatives de ce dimanche 26 septembre. Le 22 novembre 2005,...