Aller au contenu principal

Les Algériens protestent contre les élections du 12 décembre

Par Nora Jaafar, Publié le 01/11/2019 à 13:06, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les Algériens protestent ce vendredi 1er novembre contre la tenue des prochaines élections, prévues le 12 décembre 2019 et initiées par Gaid Salah. Ils craignent que le scrutin soit manipulé par une structure de pouvoir longtemps méprisée.

 

La protestation de ce vendredi coïncide avec les célébrations du 65e anniversaire du début de la guerre d’indépendance de l’Algérie contre la France. Des milliers de personnes ont convergé vers la capitale marquant ainsi leur 37e semaine de manifestation, depuis le début de leur mouvement pro-démocratie en février, souligne l’Associated Press. Certains sont descendus dans les rues pendant la nuit, tandis que d’autres ont tapé sur des casseroles et des poêles dans leur maison pour exprimer leur soutien.

 

Les manifestants réclament une élection qui ne soit pas dirigée par le gouvernement actuel, qu’ils jugent corrompu et déphasé. Selon Reuters, bien que certaines de revendications ont été satisfaites, les Algériens prévoient de continuer à protester chaque semaine parce qu’ils ne sont pas convaincus que le scrutin de décembre ne servira à rien, tant que quelques fidèles de Bouteflika font encore partie de gouvernement. Les autorités ont en outre intensifié la pression sur les militants en renforçant la présence de la police lors des rassemblements, en arrêtant des dizaines de manifestants et en emprisonnant des figures de l’opposition.

 

Par ailleurs, certaines personnes, qui ont participé aux manifestations et au mouvement du printemps arabe, ont déclaré au quotidien arabophone Asharq Al Awsat, que le départ de Bouteflika en avril dernier et l’incarcération de ses principaux alliés satisfaisaient leurs principales doléances. « Je pense que le Hirak a atteint la plupart de ses objectifs, nous devons maintenant aller de l’avant », a affirmé l’un d’eux.

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...