Aller au contenu principal

En pleine crise économique, Fernandez élu président en Argentine

Le président sortant, Mauricio Macri, a perdu face à son rival de centre-gauche, Alberto Fernandez, ce dimanche 27 octobre, après le premier tour de l’élection présidentielle en Argentine. Les électeurs ont massivement rejeté les mesures d’austérité introduites par Macri alors que le pays souffre d’une profonde crise économique.

Par Khansaa Bahra, Publié le 28/10/2019 à 11:31, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le candidat de centre-gauche Alberto Fernandez a remporté l’élection présidentielle en Argentine dès le premier tour obtenant 48 % des suffrages, contre 40,4 % pour le candidat de centre-droit Macri, avec plus de 95 % des suffrages comptés et un taux de participation de 80,8 %, selon les chiffres de la Direction nationale des élections. Pour gagner, Fernandez n’avait besoin que de 45 % des voix, soit 10 % de plus que son adversaire.

 

« J’ai félicité Fernandez et l’ai invité à parler afin que nous puissions assurer une transition organisée. L’important, c’est l’avenir de tous les Argentins », a déclaré Mauricio Macri, qui s’exprimait depuis son siège de campagne. Fernandez, dont la colistière est l’ancienne présidente Cristina Fernandez de Kirchner (2007-2015), remplacera Mauricio Macri, le 10 décembre 2019.

 

Ces élections ont été dominées par des préoccupations suscitées par les difficultés économiques du pays et la croissance du taux de pauvreté. En effet, l’inflation a grimpé à plus de 50 % en un an et le FMI prévoit que le PIB du pays diminuera de 1,2 % d’ici la fin de l’année. Les électeurs ont rejeté les mesures d’austérité qui, selon Macri, étaient nécessaires pour relancer l’économie en difficulté.

Région de Laâyoune-Sakia El Hamra : Sidi Hamdi Ould Errachid réélu président

Ce jeudi 16 septembre, Sidi Hamdi Ould Errachid du Parti de l'Istiqlal (PI) a été réélu président du Conseil de la région Laâyoune-Sakia El Hamra. Seul candidat en lice, il a obtenu 29 voix sur les 39...

Présidence de Guelmim-Oued Noun : retrait de Belfquih, candidat du PAM

Ce mercredi 15 septembre, Adelouaheb Belfquih, candidat du Parti authenticité et modernité (PAM) à la présidence de la région Guelmim-Oued Noun, a annoncé avoir décidé de retirer sa candidature. D...

Consultations pour la formation du gouvernement : Akhannouch fait le point

Ce mercredi 15 septembre à Rabat, Aziz Akhannouch, Chef du gouvernement désigné, a annoncé que le premier round des consultations pour la formation du gouvernement, qui s'est terminé ce mercredi, étai...

Consultations politiques : le PPS, le MDS, le FFD et l'AFG reçus par Akhannouch, le PJD absent

Le chef du gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, poursuit sa série de rencontres avec les leaders ...

Le roi Mohammed VI nomme un nouvel inspecteur général des FAR

Du changement dans l'organigramme des Forces armées royales (FAR). Le roi Mohammed VI, chef Suprême et chef d'Etat-major général des FAR, a nommé le général de corps d'armée, Belkhir El Farouk, inspec...

ONU-Sahara : qui est Staffan De Mistura et quels sont les défis qu’il doit relever ?

Approuvé par le Front Polisario en mai dernier, l’Italo-suédois Staffan De Mistura vient d’être acc...