Aller au contenu principal

Global Hunger Index : « Faible niveau de faim » au Maroc

Global Hunger Index (GHI) considère que la sévérité de la famine au Maroc est faible. En effet, selon le classement de GHI 2019, publié le lundi 14 octobre, le Maroc s’est classé 42e place sur la liste des pays les plus et moins concernés par la sous-nutrition dans le monde. Le Maroc s’est classé 2e en Afrique, selon l’indice, derrière la Tunisie (24e au niveau mondial). Il s’est également classé 4e dans le monde arabe, derrière le Koweït, la Tunisie et l’Arabie Saoudite.

Par Khansaa Bahra, Publié le 18/10/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Selon le rapport de GHI, 17 pays occupent la tête du classement avec un indice inférieur à 5 (très faible niveau de famine), notamment la Bulgarie, Cuba, la Turquie, l’Ukraine et d’autres. Les pays en queue de classement étaient le Tchad (115e), le Yémen (116e) et la République centrafricaine (117e), avec une croissance extrêmement alarmante de sous-nutrition.

 

Entre 2018 et 2019, le Maroc est passé du 44e rang mondial au 42e sur le classement mondial de la sévérité de la famine et de la malnutrition. En effet, cet indice a diminué ces dernières décennies au Maroc. Il est passé de 15,8 en 2000 à 9,4 en 2019, passant d’une intensité modérée à faible.

 

L’indice utilisé par GHI est basé sur quatre critères : le pourcentage de la population sous-alimentée, le pourcentage d’enfants de moins de cinq ans qui ont un poids faible pour leur taille, le pourcentage d’enfants de moins de cinq ans qui sont trop petits pour leur âge et le taux de mortalité infantile chez les moins de cinq ans.

 

Le taux de sous-alimentation de la population marocaine a été estimé à 3,4 % en 2019, contre 6,8 % en 2000. Les taux d’enfants de moins de cinq ans qui ont un poids faible pour leur taille et sont trop petits pour leur âge sont respectivement de 3,4 % et 16,6 %. Les deux nombres ont diminué depuis 2000. Enfin, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans au Maroc est de 2,3 % en 2019, contre 5 % en 2000.

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...