Aller au contenu principal

Global Hunger Index : « Faible niveau de faim » au Maroc

Global Hunger Index (GHI) considère que la sévérité de la famine au Maroc est faible. En effet, selon le classement de GHI 2019, publié le lundi 14 octobre, le Maroc s’est classé 42e place sur la liste des pays les plus et moins concernés par la sous-nutrition dans le monde. Le Maroc s’est classé 2e en Afrique, selon l’indice, derrière la Tunisie (24e au niveau mondial). Il s’est également classé 4e dans le monde arabe, derrière le Koweït, la Tunisie et l’Arabie Saoudite.

Par Khansaa B., Publié le 18/10/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Selon le rapport de GHI, 17 pays occupent la tête du classement avec un indice inférieur à 5 (très faible niveau de famine), notamment la Bulgarie, Cuba, la Turquie, l’Ukraine et d’autres. Les pays en queue de classement étaient le Tchad (115e), le Yémen (116e) et la République centrafricaine (117e), avec une croissance extrêmement alarmante de sous-nutrition.

 

Entre 2018 et 2019, le Maroc est passé du 44e rang mondial au 42e sur le classement mondial de la sévérité de la famine et de la malnutrition. En effet, cet indice a diminué ces dernières décennies au Maroc. Il est passé de 15,8 en 2000 à 9,4 en 2019, passant d’une intensité modérée à faible.

 

L’indice utilisé par GHI est basé sur quatre critères : le pourcentage de la population sous-alimentée, le pourcentage d’enfants de moins de cinq ans qui ont un poids faible pour leur taille, le pourcentage d’enfants de moins de cinq ans qui sont trop petits pour leur âge et le taux de mortalité infantile chez les moins de cinq ans.

 

Le taux de sous-alimentation de la population marocaine a été estimé à 3,4 % en 2019, contre 6,8 % en 2000. Les taux d’enfants de moins de cinq ans qui ont un poids faible pour leur taille et sont trop petits pour leur âge sont respectivement de 3,4 % et 16,6 %. Les deux nombres ont diminué depuis 2000. Enfin, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans au Maroc est de 2,3 % en 2019, contre 5 % en 2000.


  • Partagez

Quand Rabat abritait un bureau de liaison israélien

Le 1er septembre 1994, le Maroc sous le règne de feu Hassan II décide d’ouvrir un bureau de liaison...

Covid-19 : quels moyens pour lutter contre la pandémie ?

En seulement une semaine, le Maroc a enregistré 10000 nouvelles contaminations au coronavirus, pour...

Un député alerte Khalid Aït Taleb sur des détournements de fonds

Hicham El Mhajri, député du Parti authenticité et modernité (PAM) de la région de Chichaoua a fait ...

Commémoration de la journée mondiale de l’Alzheimer

Ce lundi 21 septembre, le monde commémore la 27e Journée mondiale de l’Alzheimer. Placée cette année sous le thème "Parlons de la démence", cette journée est l’occasion d’ouvrir des discussions sur ce...

Système de santé : des réformes urgentes s’imposent

La pandémie du coronavirus a mis à nu les défaillances du système de santé du Maroc. Manque de coll...

L’actrice marocaine Mariam Hussein de nouveau arrêtée à Dubaï

Dimanche 20 septembre, le média émirati Emarat News a rapporté que la police de Dubaï a récemment interpellé l’actrice et chanteuse marocaine Mariam Hussein pour violation des mesures sanitaires préve...