Aller au contenu principal

Unicef : un enfant sur trois dans le monde souffre de malnutrition

Malgré les progrès réalisés au cours des deux dernières décennies en termes de distribution de nourriture, un tiers des enfants âgés de moins de 5 ans souffre de diverses formes de malnutrition, notamment un retard de croissance, une perte de poids ou une surcharge pondérale. Les deux autres tiers risquent quant à eux de souffrir de malnutrition et de « faim insoupçonnée » en raison de la piètre qualité de leur alimentation. Ce nombre alarmant traduit les conséquences d’une mauvaise alimentation au quotidien, a prévenu l’Unicef dans son nouveau rapport sur les enfants, l’alimentation et la nutrition.

Par Khansaa B., Publié le 15/10/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le rapport de L’Unicef, intitulé « La situation des enfants dans le monde 2019 : Les enfants, la nourriture et la nutrition », constate que plus de 200 millions d’enfants âgés de moins de 5 ans (au moins 1 sur 3 enfants) souffrent soit de malnutrition ou d’embonpoint. Près de deux enfants sur trois âgés de six mois à deux ans ne consomment pas des aliments qui favorisent une croissance saine de leurs corps et cerveaux. Cela risque de les exposer à un faible développement cérébral, à des difficultés d’apprentissage, à une faible immunité, à une augmentation des infections et à la mort.

 

« Malgré tous les progrès technologiques, culturels et sociaux de ces dernières décennies, nous avons oublié cette problématique fondamentale : si les enfants mangent mal, ils vivent mal », a déclaré Henrietta Fore, directrice générale de l’UNICEF. « Des millions d’enfants ont un régime alimentaire malsain parce qu’ils n’ont tout simplement pas le choix. Notre compréhension et notre réponse à la malnutrition doivent changer : il ne suffit pas de donner aux enfants suffisamment à manger ; il s’agit avant tout de leur procurer de bons aliments. C’est notre défi commun aujourd’hui ».

 

Le rapport fournit une évaluation complète de la malnutrition infantile, soulignant les trois défis auxquels l’humanité est confrontée vis-à-vis de ce fléau : la dénutrition, la faim cachée (faim insoupçonnée) causée par le manque de nutriments essentiels et le surpoids chez les enfants de moins de cinq ans, en notant que dans le monde entier :

 

– 149 millions d’enfants ont un retard de croissance ou sont trop petits pour leur âge ;

 

– 50 millions d’enfants sont trop maigres pour leur taille ;

 

– 340 millions d’enfants, soit la moitié, souffrent de carences en vitamines et nutriments essentiels tels que la vitamine A et le fer ;

 

– 40 millions d’enfants sont en surpoids ou obèse.

 

Au cœur de ce défi se trouve un système alimentaire défaillant qui ne fournit pas aux enfants les régimes dont ils ont besoin pour grandir en bonne santé. Le rapport présente des recommandations pour placer les droits des enfants et les systèmes alimentaires sur le même pied d’égalité.


  • Partagez

Le Maroc concerné par la tempête Gloria

Ce mardi 21 janvier, le Washington Post a déclaré que le Maroc est concerné par Gloria, une puissante tempête qui sévit en Espagne et en France depuis lundi. «La neige est prévue dans certai...

Le ministère de la Justice révèle les chiffres alarmants des mariages de mineures

Le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, a révélé lors d’une séance de questions orales à ...

Le ministère de la Santé fait de nouveau parler de lui

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, annonce la baisse des prix de 19 médicaments. Dans le Bu...

Saad Lamjarred renvoyé aux assises pour viol

Ce mardi 21 janvier, la cour d’appel de Paris, estimant qu’il existait «des charges suffisantes pour caractériser les faits de viol», a décidé de renvoyer Saad Lamjarred devant la cour d’assises, a ra...

Réhabilitation du patrimoine architectural : Visite de l’espace historique Borj Hajoui

En marge de la 3e édition du festival de l’architecture, qui s’est tenue du 14 au 18 janvier à la r...

Délimitation des frontières maritimes : Le Maroc persiste et signe

Les deux projets de loi sur le domaine maritime du Maroc seront votés en plénière, ce mercredi 22 j...