Aller au contenu principal

Brexit : Le divorce devrait se faire dans la douceur

Les négociateurs britanniques et européens sont parvenus à un nouvel accord sur le Brexit. Prêt à sortir de l’UE avec ou sans accord le 31 octobre, Boris Johnson a un peu adouci sa position, ce qui a permis de relancer les négociations. Pourtant, tout n’est pas gagné d’avance. Boris Johnson devra se montrer très convaincant pour faire voter ce nouvel accord par le parlement britannique, sachant que le Democratic Unionist Party nord-irlandais (DUP)reste contre les propositions retenues sur la frontière irlandaise, les douanes et la TVA. Wait and see !

Par J.R.Y, Publié le 17/10/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Cela sent bon. Le divorce entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne devrait s’effectuer en douceur. Les deux parties ont annoncé avoir trouvé un accord ce jeudi. « Là où il y a de la volonté, il y a un accord, et nous en avons un. C’est un accord juste et équilibré pour l’UE et le Royaume-Uni et il témoigne de notre engagement à trouver des solutions », a tweeté Jean Claude Juncker.

 

Prêt à sortir de l’UE avec ou sans accord le 31 octobre, le Premier ministre britannique Boris Johnson a un peu adouci sa position, ce qui a permis de relancer les négociations. « Nous avons une nouvelle entente qui reprend le contrôle de la situation », a-t-il indiqué.

 

L’approbation du parlement nécessaire

Il reste quand même une étape importante. Il faut que le parlement britannique approuve ce nouvel accord. Johnson a bon espoir que ce sera le cas : « Le Parlement devrait entériner le Brexit samedi pour que nous puissions passer à d’autres priorités comme le coût de la vie, les crimes violents de notre environnement ».

 

Il y a quelques semaines, Boris Johnson avait tenté un coup de force en essayant de suspendre le Parlement afin d’enlever toute marge de manœuvre aux députés hostiles à la sortie de l’UE sans accord. Face à la fronde, il a abandonné ses plans.

 

L’un des points de blocage avec les négociateurs européens concernait la frontière irlandaise. Le contenu du nouvel accord sur cette question, les douanes et la TVA n’a toutefois pas l’aval du Démocratic Unionist Party nord-irlandais qui le rejette. Boris Johnson devra donc se montrer très convaincant pour faire voter ce nouvel accord. Rappelons que Theresa May avait échoué à trois reprises à le faire.

 

Le monde suspendu à cette décision

Les incertitudes autour du Brexit font partie des éléments qui crispent l’économie mondiale dont les prévisions de croissance ont été abaissées par plusieurs institutions. Le conflit entre la Chine et les États-Unis a aussi des effets très néfastes sur le commerce et la croissance mondiale. Une sortie en douceur du Royaume-Uni de l’UE devrait donc apaiser certaines craintes. La transition pourrait durer un an voire plus.

La perspective d’un Brexit avec accord devrait réduire les soucis d’un certain nombre de pays dont le Maroc, surtout pour les opérateurs économiques qui font des affaires avec ce pays. En tout cas, ces derniers mois, les rencontres entre les autorités et les hommes d’affaires des deux bords se sont multipliées. L’objectif est entre autres de rassurer les différentes parties notamment les opérateurs marocains sur les relations entre les deux pays post-Brexit.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...