Aller au contenu principal

Renault limoge Thierry Bolloré, son directeur général

Le constructeur automobile français Renault a licencié son directeur général, Thierry Bolloré, avec effet immédiat. L’actuelle directrice financière, Clotilde Delbos, a été nommée pour diriger provisoirement l’entreprise.

Par Nora Jaafar, Publié le 11/10/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La démarche de Renault fait suite à la décision de son partenaire industriel Nissan de nommer un nouveau directeur général au début de cette semaine. Bolloré a qualifié son limogeage d’un « coup de force ».

 

Des luttes internes intenses

 

Bolloré a déclaré à un journal français qu’il n’a eu vent des tentatives de son licenciement que lorsqu’il est descendu d’un avion à Paris le mercredi 9 octobre. Selon lui, le président de Renault, Jean-Dominique Senard, est à l’origine de cette décision et semble avoir reçu l’aval du gouvernement français, actionnaire à 15 % chez Renault.

 

Alors que s’est-il passé ?

Bolloré a été nommé en janvier, au lendemain du scandale majeur impliquant son prédécesseur, Carlos Ghosn. Ce dernier, qui était également président de Nissan et président de l’alliance mondiale entre Renault, Nissan et Mitsubishi, a été arrêté l’année dernière à Tokyo. Il est toujours en détention inculpé de fraude financière. Ghosn affirme avoir été victime d’un complot orchestré par des dirigeants de Nissan, qui voulaient empêcher une fusion entre l’entreprise et son partenaire français.


Le licenciement de Bolloré — qui était autrefois un proche collaborateur de Carlos Ghosn — vise peut-être, ou du moins en partie, à combler le fossé qui sépare les deux sociétés concernées, même si selon
France 24, les mauvaises performances de l’entreprise en sont également un facteur majeur.

 

Où en est l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi ?

Les relations entre ces grands groupes mondiaux de construction automobile sont encore très fortes. Renault détient en effet 43 % des parts de la société japonaise, leurs réseaux logistiques sont étroitement imbriqués et ils partagent conjointement une gamme de technologies. Toutefois, certains experts indiquent que les dommages causés par les bouleversements de l’année écoulée sont profondément ancrés dans l’esprit des deux entreprises. Il n’est donc pas facile de les garder ensemble et de rétablir une relation cordiale.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...