Aller au contenu principal

Tunisie : Karoui libéré quelques jours avant le second tour

Une cour d’appel tunisienne a libéré mercredi le candidat présidentiel Nabil Karoui quelques jours avant le second tour de l’élection, a déclaré son avocat à Reuters.

Par H.L.B, Publié le 09/10/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le magnat des médias Karoui a été arrêté en août avant le premier tour des élections et a passé toute la campagne électorale en prison en attendant le verdict de son procès pour blanchiment d’argent et fraude fiscale. La cour d’appel a décidé de libérer immédiatement Nabil Karoui », a déclaré son avocat Kamal Ben Massoud sans donner plus de détails. « Sa libération a sauvé notre transition et la situation au dernier moment... Nous étions dans une période très difficile en Tunisie qui menaçait vraiment la démocratie tunisienne », a déclaré le porte-parole de Karoui, Hatem Mliki.

 

La semaine dernière, le président intérimaire Mohamed Ennaceur a déclaré que la détention de Karoui et son incapacité à faire campagne avaient porté atteinte à la crédibilité des élections. Les chiens de garde des élections avaient également demandé sa libération en affirmant qu’il ne pouvait y avoir de vote équitable s’il restait sous les verrous. La commission électorale tunisienne a elle-même avertie que Karoui pourrait faire appel du résultat s’il perd, car il a été privé de communiquer avec les électeurs, et que le scrutin pourrait être annulé.

 

Il y a trois semaines, Karoui a obtenu 15,6 % des voix au premier tour de l’élection et le dimanche 13 octobre, il affrontera Kais Saied, un professeur de droit à la retraite qui est arrivé premier avec 18,4 %.

 

Le procès contre Karoui a été intenté il y a trois ans par I Watch, la section locale de Transparency International, un organisme de surveillance anti-corruption. Il n’est pas clair quand un verdict final sera rendu dans cette affaire. Les critiques considèrent Karoui comme un populiste corrompu qui manipule à tort sa chaîne de télévision et une organisation caritative pour redorer son profil politique, mais ses partisans le considèrent comme un champion des pauvres en Tunisie.


  • Partagez

Le Sénat limite l’action militaire de Donald Trump contre Iran

Acquitté une semaine auparavant, le président américain Donald Trump voit ce jeudi ses prérogatives...

Libye : l’ONU approuve une résolution de cessez-le-feu

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté ce mercredi une résolution appelant à un «cessez-...

Le Maroc a été espionné par la CIA pendant plus d’un demi-siècle

Selon une enquête menée conjointement par la Zweites Deutsches Fernsehen (ZDF) et le Washington Post, le Maroc a été espionné par les services de renseignement américains et allemands pendant plu...

WhatsApp franchit le cap des 2 milliards d'utilisateurs

Ce mercredi 12 février, l’application de messagerie WhatsApp a annoncé avoir franchi la barre des 2 milliards d’utilisateurs dans le monde. L’application de messagerie instantanée, lancée en 2011 et r...

L’ONU répertorie 112 entreprises actives dans les colonies israéliennes

Ce mercredi 12 février, le bureau du Haut-Commissaire aux droits de l’Homme de l’Organisation des Nations unies (ONU) a publié une liste de 112 sociétés opérant dans les colonies israéliennes dan...

OMS : Le COVID-19 est « l'ennemi public numéro 1 »

Le coronavirus, renommé COVID-19, continue de faire des victimes. Selon le dernier bilan des autori...