Aller au contenu principal

Manifestations de personnes aux besoins spécifiques prévues à Rabat

Des organisations et des militants marocains luttant pour les droits des personnes à besoins spécifiques descendront dans la rue pour protester à Rabat, le samedi 12 octobre. Les manifestations commenceront devant Bab El Had, dans la médina de Rabat, à 10 heures du matin.

Par Nora Jaafar, Publié le 08/10/2019 à 16:21, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les Associations nationales des personnes handicapées, des chômeurs, des malvoyants et d’autres organismes à but non lucratif seront tous présents à cette manifestation. « Nous voulons que le gouvernement active ses plans pour promouvoir les droits des personnes handicapées. Il ne cesse de nous faire de fausses promesses pour améliorer l’image du Maroc au niveau international, mais en réalité, les personnes handicapées au Maroc vivent toujours dans une situation très difficile », a déclaré Hafid El Hanouni, membre de l’Association nationale des personnes malvoyantes.

 

La liste des besoins de ces militants est longue. Selon El Hanouni, certaines des plus urgentes sont les cartes d’identité conçues pour les personnes aux besoins spécifiques, les aides sociales, les transports gratuits et l’emploi. Les manifestants réclament également des installations scolaires spéciales, créées pour les enfants souffrant de handicaps mentaux.

 

Ces manifestations coïncident par ailleurs avec le premier anniversaire de la mort de Saber El Haloui, un activiste malvoyant. Ce dernier est décédé le 7 octobre 2018, après une chute du toit du siège du ministère de la Famille à Rabat. El Haloui est tombé lors d’un sit-in de malvoyants revendiquant plus d’opportunités de travail. Les prochains rassemblements ne commémoreront pas seulement la mort d’El Haloui, mais aussi celle de Miloud El Hamraoui qui est décédé en décembre 2011, dans des conditions similaires. El Hamraoui, un militant malvoyant, est tombé d’un escalator lors de protestations au siège du ministère des Familles.

 

« Si ces incidents s’étaient produits dans un pays démocratique plus développé, le ministre aurait tout d’abord démissionné. De plus, le gouvernement aurait également puni les responsables de ce drame », a déploré El Hanouni.

Le sexisme dans les jeux vidéos

Le sexisme dans les jeux vidéos est omniprésent. Ce phénomène est constaté tant dans les jeux eux-mêmes que dans les interactions entre joueurs. Insulte, drague, voire menaces de viol, polluent le quo...

Laâyoune, nouveau hub sanitaire au Maroc

La ville de Laâyoune se dotera dès septembre prochain d’une faculté de médecine et de pharmacie, qu...

Quelles sont les conditions pour se rendre aux Pays-Bas depuis le Maroc ?

Il est actuellement déconseillé de se rendre aux Pays-Bas pour y passer les vacances, et pour certains pays, il est même interdit de s’y rendre. En effet, en raison de la pandémie, une interdiction d’...

ONCF : un dispositif spécial pour accueillir les MRE

Afin de faciliter le retour chez eux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’Office national des chemins de fer (ONCF) a lancé à partir de ce mardi 15 juin un plan spécial "MRE", et ce, conformém...

Qu’est-ce que l’auto-sabotage et comment l’éviter ?

Si vous vous posez fréquemment la question “mais qu’est-ce qui m’a pris de faire ça ?”, c’est que vous avez tendance à vous auto-sabotez dans tous vos projets. Dans cet épisode du podcast Change ma Vi...

Des averses orageuses localement fortes attendues mercredi et jeudi au Maroc

Ces mercredi et jeudi, des averses orageuses localement fortes sont attendues dans plusieurs provinces du Royaume. Dans un bulletin publié ce mercredi 16 juin, la Direction générale de la météorologie...