Aller au contenu principal

L'UE et l'ONU saluent l'appel du roi et du pape en faveur de Jérusalem

Par Arnaud Blasquez, Publié le 02/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Ce samedi 30 mars, lors de la visite officielle du pape François au Maroc, le chef du Vatican s’est entretenu avec le roi Mohammed VI. Les deux souverains ont partagé et signé un appel conjoint pour la ville d’Al Qods, rappelant “sa signification spirituelle et sa vocation particulière de ville de la paix”. Pour les Nations-Unies, cet appel ”s’inscrit en droite ligne de ce que le secrétaire général n’a eu de cesse de réitérer, à savoir que Jérusalem revêt un caractère sacré pour les juifs, les chrétiens et les musulmans, et que ce caractère devrait être préservé”, a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du chef de l’ONU. L’Union européenne rejoint également l’appel du pape François et du roi Mohammed VI. Elle “reconnait l’importance particulière des lieux saints de Jérusalem et est fermement convaincue que le statu quo mis en place en 1967 doit être maintenu conformément aux ententes précédentes”, a indiqué un de ses porte-paroles.

Ce qu’il faut savoir sur les élections des chambres professionnelles

La date des élections aux chambres professionnelles a été fixée au 6 août 2021. De son côté, le der...

Israël-Palestine : l'escalade de tensions s'envenime

Le Maroc a exprimé ses inquiétudes quant à l’aggravation de la situation à Al-Qods. L’esplanade d’A...

Israël-Palestine : l'ONU appelle les deux pays au calme

La situation s’est fortement dégradée entre la Palestine et Israël depuis plus d’une semaine. Des a...

Sahara : le Maroc intransigeant

Allemagne, Espagne, Iran, Algérie… les relations diplomatiques du Maroc ne sont pas au top ces dern...

Tebboune ordonne la résiliation immédiate de contrats avec des sociétés marocaines

Encore une fois, les relations entre Alger et Rabat passent par la case rouge des tensions et des q...

Maroc-Espagne : l’affaire Brahim Ghali attise l’ire de la diplomatie et des partis marocains

Le Maroc n’est pas près de laisser tomber l’affaire de l’hospitalisation de Brahim Ghali, chef du P...