Aller au contenu principal

Un observatoire marocain fait une découverte interstellaire historique

Par Khansaa Bahra, Publié le 02/10/2019 à 16:12, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Grâce au télescope TRAPPIST-Nord de l’observatoire d’Oukaimeden, les astronomes ont pu détecter des molécules de gaz dans une comète interstellaire. Ce télescope, conçu pour identifier et déterminer les planètes d’autres étoiles que notre Soleil et pour étudier les comètes et autres petits corps de notre système solaire, n’opère qu’à partir de l’observatoire des montagnes de l’Atlas au Maroc et celui de La Silla au Chili.

 

Cette découverte est considérée comme historique et révolutionnaire, car les astronomes n’ont jamais pu détecter ce type de matériau dans un objet interstellaire. Grâce à cela, ils pourront déterminer les composantes des objets interstellaires, leur permettant de comparer notre système solaire avec d’autres systèmes de la Voie lactée.

 

Pour rappel, l’observatoire d’Oukaimeden a été fondé en 2007 et a été le premier observatoire astronomique universitaire au Maroc. Actuellement, il est exploité conjointement par l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et l’Université de Liège de Belgique. Il héberge le Morocco Oukaimeden Sky Survey (MOSS), composé d’une équipe d’astronomes internationaux qui « mènent une enquête sur les petits corps du Système solaire », selon le site officiel de MOSS. Depuis sa création, MOSS a découvert quatre comètes et six objets proches de la Terre et a identifié 4 660 planètes mineures.

DGSN : suspension de quatre responsables pour manquements dans l’exercice de leurs fonctions

Ce jeudi 16 septembre, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a publié un communiqué annonçant avoir suspendu quatre responsables de leurs postes de responsabilité et provisoirement de le...

Formation du gouvernement : la semaine prochaine sera décisive

Le Chef de gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, a conclu mercredi le premier round des consultati...

Les dépouilles des deux Marocains tués au Mali vont être rapatriées

Les proches des deux chauffeurs routiers marocains tués au Mali auront enfin la possibilité d’enterrer leurs morts. Hassan Naciri, l’ambassadeur du Maroc au Mali, a publié une déclaration sur Twitter ...

MEN : de nouvelles mesures concernant le système du contrôle continu

Ce jeudi 16 septembre, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur a annoncé avoir publié une note relative aux nouveautés du système du contr...

Le jeûne intermittent est-il bon pour la santé ?

Le jeûne intermittent, une pratique très tendance de nos jours, consiste à se priver de nourriture pendant 12 à 16 heures maximum. De nombreuses personnes essaient ce régime afin de perdre du poids. R...

Covid-19 : une situation épidémiologique qui s’améliore

La baisse des cas de contamination à la Covid-19 se poursuit. 2.642 cas ont été enregistrés entre m...