Aller au contenu principal

Les étudiants du public en médecine boycotteront les examens du second semestre

Par Khansaa B., Publié le 24/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les étudiants du public en médecine ont décidé de boycotter les examens du deuxième semestre en guise de protestation contre l’iniquité vis-à-vis de leurs homologues du privé. Ils réclament que les places dans les Centres hospitaliers universitaires (CHU) leur soient réservées de façon exclusive en barrant la route à leurs futurs confrères issus des universités privées.


Les étudiants en médecine des facultés publiques revendiquent que leur cursus soient soumis aux mêmes exigences que celui issu des universités privées, notamment en ce qui concerne la note éliminatoire au baccalauréat pour accéder en faculté de médecine.


“Tous les étudiants en médecine, en pharmacie ou en médecine dentaire ont décidé, suite à des assemblées générales qu’ils ont tenues le lundi 22 avril, de boycotter les examens du second semestre. On organisera également des marches pour protester dans nos villes respectives durant la semaine” a expliqué Ayoub Aboubiji, le coordinateur national des étudiants en médecine. Il ajoute : “Les médecins résidents de différents hôpitaux régionaux vont rejoindre la cause en boycottant les examens”.


  • Partagez

Covid-19 : les avantages et les inconvénients du confinement obligatoire

L’état d’urgence sanitaire imposé, depuis le 20 mars au Maroc, a forcé plusieurs personnes à rester...

CNSS et RAMED : indemnités des salariés en arrêt temporaire du travail

À la date du 1er avril à 17 heures, plus de 700 000 travailleurs du secteur privé se sont inscrits pour bénéficier de l’allocation mensuelle délivrée par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS)...

Covid-19 : tout savoir sur les indemnités des secteurs formel et informel

Plus de 700.000 salariés du secteur privé déclarés sont désormais inscrits sur le portail la Caisse...

Coronavirus : faut-il généraliser le port du masque en public ?

En pleine épidémie du Covid-19, le port du masque de protection, que ce soit un masque chirurgical bleu ou un masque respiratoire, est conseillé dans l’espace public. L’efficacité de cette stratégie f...

Marcel Botbol est mort du coronavirus

Ce mercredi 1er avril, le chanteur et musicien marocain Marcel Botbol est décédé à l’hôpital Bichat, à Paris, où il était admis en réanimation après avoir contracté le coronavirus. «Marcel Botbot étai...

Samsung Maroc s’adapte à la situation d’urgence sanitaire

Dans ce contexte d’état d’urgence sanitaire, décrété le 20 mars et qui durera jusqu’au 20 avril, et...