Aller au contenu principal

Japon : Les victimes de stérilisation forcée (enfin) indemnisées

Par Nora Jaafar, Publié le 24/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le Japon a adopté, ce mercredi 24 avril, une loi sur l'indemnisation de près de 16.500 personnes stérilisées, souvent sans leur consentement, dans le cadre d'un programme gouvernemental visant à empêcher la naissance de "descendants inférieurs" qui est resté en vigueur jusqu'en 1996.

 

Beaucoup de victimes étaient physiquement ou cognitivement handicapées, et d'autres souffraient de maladie mentale, de la lèpre ou avaient simplement des problèmes comportementaux.

 

La nouvelle loi nippone, qui stipule clairement : " nous nous interrogeons sérieusement et nous nous excusons profondément ", promet de verser à chaque victime, dont beaucoup étaient des adolescents ou des enfants au moment de l'opération, 3,2 millions de yens (29 000 $) d'indemnisation.

 

Cette loi a été adoptée à l'unanimité par la Chambre haute du Parlement, après avoir été approuvée par la Chambre basse.

 

Le Premier ministre Shinzo Abe a fait une déclaration dans laquelle il s'est excusé et a affirmé que tout serait mis en œuvre pour faire en sorte que la société élimine définitivement la discrimination contre les personnes handicapées.

Pourquoi le Maroc a-t-il durci les restrictions ?

Dans cet épisode de Le Scan, le podcast d'actualité de TelQuel, Said Moutawakil, membre du comité scientifique et technique contre la Covid-19, et Rachid Hallaouy discutent de la situation sanita...

Vaccination contre la Covid-19 : la campagne avance doucement mais surement

Au Maroc, la campagne de vaccination contre la Covid-19 ralentit, mais se poursuit. C’est principal...

CNSS-AMO : les médecins et architectes fixés sur leurs cotisations

Le projet de la généralisation de la protection sociale s’accélère. Ce mardi, lors du Conseil de go...

Un Plan gouvernemental pour mettre en œuvre le caractère officiel de l'amazighe

Ce mardi 20 avril à Rabat, la Commission interministérielle permanente du Maroc, chargée du suivi et de l’évaluation de «la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe», a approuvé un Pl...

Arrivée à Beyrouth du dernier lot des aides alimentaires royales

Ce mardi 20 avril, le Liban a reçu le dernier lot d’aide humanitaire en provenance du Maroc. Cette initiative royale intervient après que le gouvernement libanais a sollicité le soutien du Maroc pour ...

Covid-19 : pourquoi les autotests de dépistage tardent-ils à arriver au Maroc ?

Dans ce podcast santé signé Telquel, Walid Amri, vice-président de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens et président du Syndicat pharmacien du Grand Casablanca, accorde une inter...