Aller au contenu principal

Japon : Les victimes de stérilisation forcée (enfin) indemnisées

Par H.L.B, Publié le 24/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le Japon a adopté, ce mercredi 24 avril, une loi sur l'indemnisation de près de 16.500 personnes stérilisées, souvent sans leur consentement, dans le cadre d'un programme gouvernemental visant à empêcher la naissance de "descendants inférieurs" qui est resté en vigueur jusqu'en 1996.

 

Beaucoup de victimes étaient physiquement ou cognitivement handicapées, et d'autres souffraient de maladie mentale, de la lèpre ou avaient simplement des problèmes comportementaux.

 

La nouvelle loi nippone, qui stipule clairement : " nous nous interrogeons sérieusement et nous nous excusons profondément ", promet de verser à chaque victime, dont beaucoup étaient des adolescents ou des enfants au moment de l'opération, 3,2 millions de yens (29 000 $) d'indemnisation.

 

Cette loi a été adoptée à l'unanimité par la Chambre haute du Parlement, après avoir été approuvée par la Chambre basse.

 

Le Premier ministre Shinzo Abe a fait une déclaration dans laquelle il s'est excusé et a affirmé que tout serait mis en œuvre pour faire en sorte que la société élimine définitivement la discrimination contre les personnes handicapées.


  • Partagez

Covid-19 : de nouveaux records qui agitent les autorités

Avec 1499 nouvelles infections et 23 décès en seulement 24 heures, le Maroc enregistre un nouveau r...

Al Akhawayn : 30 bourses dédiées aux enfants du personnel en première ligne contre le Covid-19

Ce mercredi 12 août, l’université Al Akhawayn a annoncé sa décision de dédier des bourses d’études aux enfants des professionnels de la santé, de l’enseignement et de l’autorité publique. Les dépôts d...

Covid-19 : la situation sanitaire de plus en plus inquiétante

Mercredi 12 août, le Maroc a enregistré son plus grand nombre de contaminations depuis le début de ...

Les écoles se préparent à une rentrée scolaire normale

Alors que la reprise des cours dans les écoles marocaines est prévue pour le 7 septembre, les établissements scolaires se préparent à recevoir les élèves dans le cadre d’une rentrée scolaire «normale»...

Dons de sang : une pénurie durant la saison estivale

Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNSTH) annonce une pénurie de...

Rentrée scolaire 2020-21 : toujours pas de solution au conflit parents d'élèves-écoles privées

La rentrée scolaire 2020-21 approche, mais le conflit opposant les parents d’élèves aux établisseme...