Aller au contenu principal

Croissance : De bonnes nouvelles, à confirmer

En 2019, la croissance sera inférieure au score de 2018. Bank Al-Maghrib, par exemple, prévoit 2,7% contre 3% en 2018. Au deuxième trimestre, l'économie a progressé de 2,5% selon le HCP contre 2,6% à la même période l'année dernière. Au-delà du score global, la dynamique de chaque branche est intéressante à observer. Le moteur traditionnel de la croissance qui reste la demande intérieure est toujours tirée par la consommation des ménages. La bonne nouvelle est que l'investissement a joué un rôle prépondérant dans la croissance de la demande intérieure puisqu'il a marqué une hausse de 3,6% contre 0,6% au deuxième trimestre 2018. C'est un constat qu'il faudra confirmer sur les prochains trimestres pour réellement parler d'une reprise.

Par J.R.Y, Publié le 01/10/2019 à 10:04, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le PIB a augmenté de 2,5% au 2ème trimestre selon le HCP. A la même période l'année dernière, la croissance s'était établie à 2,6%. Toutes les institutions prévoient un ralentissement de la croissance en 2019 avant un rebond en 2020.

 

L’inflation basse à l’origine d’une bonne consommation des ménages

La banque centrale par exemple table sur une hausse de 2,7% du PIB cette année après 3% en 2018. Cependant, la dynamique des différentes composantes du PIB est intéressante à observer. Ainsi, la demande intérieure a progressé de 3,1% au 2ème trimestre contre 2,4% à la même période l'année dernière. Sa contribution à la croissance s'est améliorée de 0,8 point à 3,4 points. La bonne nouvelle est que toute les rubriques y contribuent positivement, à commencer par la consommation des ménages dont la croissance a été un peu plus dynamique, s'affichant à 3,7%. L'inflation basse, 0,2% en moyenne depuis le début de l'année, semble stimuler la demande des ménages. La croissance des crédits destinés à la consommation reste relativement solide.

 

La contribution de l’investissement

La consommation finale des publiques a accéléré à 3,3% contre 0,4% une année auparavant. L'un des éléments les plus marquants sur la période avril-juin est le comportement de l'investissement. Il a marqué une hausse de 3,6% contre 0,6% au deuxième trimestre 2018. Sa contribution à la croissance a été de 1 point au lieu de 0,4 point un an auparavant. Il faudra confirmer ces scores sur les prochains trimestres pour parler d'une réelle reprise. Pour l'heure, la croissance du crédit demeure encore lente, malgré la détente du coût de financement. C'est le signe que les chefs d'entreprise n'ont pas totalement retrouvé la confiance.  

 

Si la demande intérieure s'est bien comportée au 2ème trimestre, ce n'est pas le cas des échanges extérieurs qui ont ralenti la croissance avec un contribution négative de 0,9 point. La croissance des exportations a diminué de moitié par rapport au deuxième trimestre 2018, réduisant sa contribution à la croissance dans les mêmes proportions. En face, les importations ont progressé plus vite, soit 4,7%.

Eagle Hills livre la première phase de Rabat Square

Eagle Hills, société d’investissement et de développement immobilier basée à Abu Dhabi, a annoncé la livraison effective de la première phase de son projet Rabat Square. Composée des deux îlots Via et...

Les vaccins sont-ils efficaces contre le coronavirus ?

Alors que le monde entier fait face à de nouvelles vagues de contamination à la Covid-19, l’efficac...

Chambres professionnelles : dernier jour de campagne, place aux votes

La campagne électorale pour les élections des chambres professionnelles prend fin ce jeudi 5 août à...

Nouaceur : premier centre de vaccination numérique au Maroc

Ce mercredi 4 août, le ministère de la Santé a lancé le premier centre de vaccination numérique et intégré au Maroc. Situé dans le quartier Errahma, dans la province de Nouaceur, ce site vise à accélé...

RAM et Air Arabia : nouveaux vols directs vers Israël

Royal Air Maroc et d’Air Arabia ont annoncé le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël. Ces vols seront lancer dès début octobre prochain. Ils relieront Casablanca et Marrakech à Tel-Aviv ...

Ministère de la Santé : nouvelle mise à jour du protocole thérapeutique national

Une nouvelle circulaire a été adressée ce mercredi 4 août par le ministère de la Santé aux directeurs régionaux de la Santé et à ceux des Centres hospitaliers universitaires, rapporte Le360. Le docume...