Aller au contenu principal

Notre planète se réchauffe plus vite que prévu

Selon les récentes prévisions des Nations Unies, les gaz à effet de serre libérés dans l’atmosphère par les combustibles fossiles réchauffent la surface de la Terre plus rapidement qu’on ne l’anticipait.

Par Khansaa Bahra, Publié le 17/09/2019 à 10:23, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Ce mardi, des scientifiques provenant de deux grands centres de recherche français ont annoncé que d’ici 2100, les températures moyennes pourraient augmenter de 6,5 à 7,0 degrés Celsius si le taux des émissions ne baisse pas.

 

Cette augmentation de température est supérieure de deux degrés par rapport aux données présentées dans le cinquième rapport d’évaluation du groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique (GIEC) publié en 2014.

 

Les nouveaux calculs soulignent également que les objectifs de l’Accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique à « bien en dessous » de deux degrés seront plus difficiles à atteindre.

 

Avec à peine un degré Celsius de réchauffement jusqu’à présent, le monde fait déjà face à des vagues de chaleur de plus en plus meurtrières, des sècheresses, des inondations et des cyclones tropicaux destructeurs.

 

« Malheureusement, notre incapacité à mettre en œuvre des mesures significatives contre le changement climatique au cours des dernières décennies nous a exposés à une situation où il est extrêmement difficile de maintenir le réchauffement à un niveau raisonnable », a déclaré à l’AFP Joeri Rogelj, professeur agrégé à l’Imperial College de Londres, et auteur principal du GIEC.

 

« Les émissions mondiales de gaz à effet de serre doivent diminuer aujourd’hui plutôt que demain, et les émissions mondiales de CO2 devraient être réduites à zéro ».

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d'un dispositif spécial pour l'accompagnement des MRE

Dans un communiqué du cabinet royal publié ce dimanche, le Roi Mohammed VI a demandé la contribution de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour organiser et accompagner de la meilleure des faç...

Les voyageurs issus de la liste B n'ont plus besoin d'une autorisation exceptionnelle pour entrer au Maroc

L'annonce a été faite ce dimanche par le ministère de la Santé. Les conditions d’accès au territoire national pour les citoyens marocains résidant dans les pays de la liste B ont connu une modificatio...

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...