Aller au contenu principal

Leïla Slimani : « notre corps n’appartient pas à l’État »

Par Khansaa Bahra, Publié le 24/09/2019 à 15:20, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Dans un acte sans précédent au Maroc, les écrivaines et militantes marocaines Leila Slimani et Sonia Terrab ont publié un manifeste le 23 septembre, exprimant leur solidarité avec la journaliste Hajar Raissouni, tout en critiquant les sanctions pénales imposées par le Maroc sur les gens qui ont des rapports intimes hors les liens du mariage et les femmes qui décident d’avorter.

 

Dans une interview avec Brut FR, Slimani a déclaré que l’objectif était non seulement de défendre les personnes arrêtées pour avoir eu des relations sexuelles avant le mariage ou pour avortement, mais également d’ouvrir un débat sur les libertés individuelles au Maroc.

 

« Il y a aujourd’hui une espèce d’atonie de la part de nos gouvernants, de la part de nos législateurs, qui laissent ces lois qui sont, en réalité, totalement inapplicables, parce que tout le monde connait la réalité de la situation... On utilise ces lois liberticides à la fois dans des cas de vengeance personnelle ou... politique. Et c’est en ça que ce sont finalement des lois qui installent une forme d’intolérance et de l’arbitraire dans notre pays ».

 

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...