Aller au contenu principal

Interview avec Noureddine Bensouda, trésorier général du royaume

Par Mohamed Laabi, Publié le 24/09/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Noureddine Bensouda, trésorier général du royaume était présent vendredi dernier à Rabat au 13e colloque international des finances publiques organisé par le ministère de l’Économie et des Finances. Présente au rendez-vous, l’équipe de Lebrief.ma en a profité pour lui poser quelques questions. Interview.

 

Comment s’est préparée la TGR au passage de la nouvelle loi organique du projet de loi de finances ?

La loi organique de la loi de finances est une innovation majeure en terme de gestion des finances publiques. Nous avons dû réformer la première loi organique au vu des évolutions, notamment celles de la constitution. Nous sommes dans un monde qui nécessite d’utiliser des moyens modernes de gestion déjà expérimentés dans le secteur privé (performances de résultat, révisions des comptes, tenus des comptes. etc.).

Cette loi organique est intéressante parce qu’elle traite deux volets : les volets budgétaires et comptables. Nous travaillons avec la Cour des comptes sur la certification des comptes en engageant des experts, auditeurs et commissaires aux comptes. Tout un système de management est nécessaire si on veut obtenir de la transparence dans la gestion du service public.

 

En plus des plateformes électroniques mises en place pour faciliter les échanges entre donneurs d’ordres, fournisseurs et prestataires de service, quelles sont les autres procédures de modernisation envisagées par la TGR ?

Nous avons des outils de communication tels que le système de gestion intégré de la recette et de la dépense ou le système de gestion du personnel de l’État. Ce sont des systèmes que les ordonnateurs utilisent et que l’on contrôle, cela permet une réactivité par rapport à la gestion publique. Nous avons aussi des sites qui permettent la gestion des marchés publics. Le 2 mai dernier, nous avons déployé le système de dépôt électronique, tout ça pour faire face à toute nonchalance dans la gestion de la commande publique.

 

Quels sont les 5 chiffres qui ont retenu votre attention durant cette année 2019 ?

Vous savez, l’économie c’est des cycles. Il y a des cycles positifs et d’autres négatifs. L’essentiel est d’anticiper, d'informer afin de permettre au gouvernement de prendre les décisions nécessaires pour la maîtrise de la gestion des finances de l’État et des collectivités territoriales et ne pas avoir une rupture dans la fourniture des services publics.

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...

Antoum : la radio interne de la Société Générale

Société Générale Maroc vient de lancer "Antoum Radio", une radio interne à destination des collaborateurs de la banque. Par ce nouveau canal de communication interne, Société Générale Maroc vise à...

LafargeHolcim : la cimenterie de Settat très performante

LafargeHolcim peut être fière de la performance de ses unités marocaines et surtout de cette de Settat. La cimenterie de la capitale de la Chaouia, dont la capacité annuelle de production est de 1,7 m...

AMMC : un nouveau plan stratégique 2021-2023

La présidente de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a présenté, jeudi à Rabat, le nouveau plan stratégique de l'Autorité couvrant la période 2021-2023. Fruit d'un travail collaborat...

Comment certaines entreprises échappent-elles aux impôts ?

Il existe des sociétés qui ne paient pas d’impôts sur le bénéfice. Les entreprises des GAFA, notamment Apple Facebook, Amazon et Google, échappent également aux taxations dans les pays dans lesquels e...