Aller au contenu principal

Le SG du ministère de la Santé limogé après le scandale d'Agadir

Le chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani a renvoyé le secrétaire général du ministère de la Santé, Hicham Najmi, le 17 septembre, suite à son implication dans la « tentative de suicide » d’une femme à Agadir.

Par Nora Jaafar, Publié le 18/09/2019 à 15:29, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Najmi a été au centre d’une polémique au cours de ces deux derniers mois après qu’une femme, présumée être avec lui dans une chambre d’hôtel à Agadir, s’est jetée par une fenêtre dans une « tentative de suicide ».

 

Les médias locaux ont rapporté plus tôt ce mois-ci que le professeur fait face à des accusations pour son implication dans l’incident. Il était accusé d’avoir présenté de « fausses informations » et de ne pas avoir porté secours à une « personne en danger ».

 

Interrogé par le journal francophone Le360 le 23 août dernier, l’ancien secrétaire général a prétendu que les accusations portées contre lui n'étaient que de « fausses rumeurs ». Il a affirmé qu’il était accompagné de son épouse lorsque l’accident s’est produit et que la femme qui a sauté était dans une pièce voisine, au deuxième étage.

 

Découverte de nouveaux éléments de l’affaire

Selon Le1.ma ainsi que plusieurs autres journaux marocains, la culpabilité de Nejmi a bel et bien été confirmée. Les récentes investigations et les enregistrements des vidéosurveillances dudit hôtel ont révélé que ce dernier était en état d’ébriété avancé, quand il est arrivé à l’hôtel et accompagné de deux femmes, dont la victime. Aussi, lors de son check-in, il aurait présenté une fausse identité à la réception. Sa présence dans la chambre de la femme qui « s’était jetée » par la fenêtre a également été confirmée, contredisant ainsi ces précédentes déclarations. Puis pour éviter le scandale, l’ex-secrétaire général du ministère de la Santé, aurait pris la fuite après l'accident.

 

En cette rentrée judiciaire et à la veille d’un remaniement politique très controversé, Nejmi est poursuivi par le parquet pour « allégations mensongères » et « non-assistance à personne en danger ». Quant au sort de la victime, qui aurait subi plusieurs opérations critiques après sa chute, il reste à e jour indéterminé.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...