Aller au contenu principal

L’Iran s’empare d’un nouveau navire près du détroit d’Ormuz

Par Nora Jaafar, Publié le 16/09/2019 à 16:03, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’Iran a saisi un bateau soupçonné d’être utilisé pour la contrebande de carburant et a arrêté ses 11 membres d’équipage près d’une voie de navigation pétrolière vitale, a rapporté lundi la télévision publique.

 

Une patrouille navale du Corps des Gardiens de la Révolution islamique a intercepté le navire transportant 250 000 litres de carburant près du détroit d’Ormuz, selon le site Web de la télévision d’État, citant un commandant de la force.

 

« Ce bateau naviguait de Bandar Lengeh vers les eaux des Émirats Arabes Unis avant d’être saisi à 32 kilomètres à l’est de la Grande île de Tunb », a déclaré le Brigadier Général Ali Ozmayi.

 

« Les 11 membres de l’équipage du bateau ont été arrêtés », a-t-il ajouté, sans dire quand cela s’est produit ni donner leur nationalité.

 

La télévision d’État a diffusé des images du pont d’un navire de la taille d’un chalutier avec des écoutilles ouvertes montrant des réservoirs pleins de ce qui semblait être du carburant.

 

Il s’agit de la deuxième saisie de ce type ce mois-ci, après celle d’un bateau soupçonné de faire de la contrebande de carburant et l’arrestation de ses 12 membres d’équipage philippins dans le détroit d’Ormuz le 7 septembre.

 

La nouvelle du dernier incident survient alors que des tensions se développent dans le Golfe après les attaques de drones du week-end contre deux grandes installations pétrolières saoudiennes que les États-Unis ont imputées à l’Iran.

 

Les ennemis jurés Téhéran et Washington sont enlisés dans une impasse tendue depuis que les États-Unis se sont retirés, en mai 2018, d’un accord multilatéral qui limitait la portée du programme nucléaire de l’Iran en échange d’allègements des sanctions internationales.

 

L’escalade s’est accompagnée d’attaques mystérieuses contre des navires, de la chute de drones et de la saisie de pétroliers dans le détroit d’Ormuz, un point de blocage pour le tiers du pétrole maritime mondial.

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...