Aller au contenu principal

Hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers en France

Par H.L.B, Publié le 23/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le gouvernement français a confirmé ce lundi 22 avril la hausse des frais d’inscription des étudiants étrangers. Ils devront payer, à partir de la rentrée 2019, 2.770 euros au lieu de 170 euros pour la licence, 3.770 euros au lieu de 243 pour le master et 3.770 euros pour le doctorat au lieu de 380. Bref, « un tiers du coût réel » d’un étudiant français.

 

Cette annonce a provoqué une inquiétude chez les concernés ainsi que chez les deux principaux syndicats des étudiants français. Ces derniers parlent déjà d’un abandon scolaire massif.

 

Selon le gouvernement français, cette mesure est justifiée par sa volonté d’améliorer les conditions d’accueil des étudiants étrangers et de financer davantage de bourses. Cette hausse permettra également « d'augmenter le nombre de bourses ou d’exonérations de droits d’inscription, qui bénéficieront à 15.000 étudiants dans les mois qui viennent », ajoute-t-il.


  • Partagez

Covid-19 : Fine Hygienic et Dislog font don de 150.000 unités de produit d’hygiène

"Fine Hygienic Holding", l’un des groupes mondiaux leaders dans la fabrication des produits hygiéniques et de solutions de stérilisation innovantes et "Dislog Group" leader marocain de la distribution...

Coronavirus : le Maroc prévoit-il un dépistage massif ?

Avec 560000 infections et 25300 décès, la pandémie du coronavirus se propage encore dans le monde. ...

Coronavirus : le bilan s'alourdit au Maroc

Le bilan des personnes infectées par le coronavirus continue de s’alourdir au Maroc. 58 nouveaux cas ont été enregistrés ce vendredi 27 mars. Ces derniers ont tous été pris en charge par des équi...

Premiers résultats encourageants du traitement par la chloroquine

À Rabat, un premier cas atteint du coronavirus a été guéri en six jours grâce à la chloroquine, une...

Covid-19 : les médecins du privé en renfort

Les derniers chiffres de la pandémie font état de 333 personnes infectées et de 21 décès au Maroc. ...

La police mobilisée face à la pénurie de sang

Ce mercredi 25 mars, les policiers de Rabat ont participé à une campagne de collecte de sang. Les policiers de Casablanca ont rejoint cet élan de solidarité et se sont également mobilisés, jeudi matin...