Aller au contenu principal

Hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers en France

Par H.L.B, Publié le 23/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le gouvernement français a confirmé ce lundi 22 avril la hausse des frais d’inscription des étudiants étrangers. Ils devront payer, à partir de la rentrée 2019, 2.770 euros au lieu de 170 euros pour la licence, 3.770 euros au lieu de 243 pour le master et 3.770 euros pour le doctorat au lieu de 380. Bref, « un tiers du coût réel » d’un étudiant français.

 

Cette annonce a provoqué une inquiétude chez les concernés ainsi que chez les deux principaux syndicats des étudiants français. Ces derniers parlent déjà d’un abandon scolaire massif.

 

Selon le gouvernement français, cette mesure est justifiée par sa volonté d’améliorer les conditions d’accueil des étudiants étrangers et de financer davantage de bourses. Cette hausse permettra également « d'augmenter le nombre de bourses ou d’exonérations de droits d’inscription, qui bénéficieront à 15.000 étudiants dans les mois qui viennent », ajoute-t-il.


  • Partagez

Akhbar Al Yaoum : Souleiman Raissouni accusé d'atteinte à la pudeur

Accusé sur les réseaux sociaux d’avoir agressé sexuellement un militant de la communauté LGBT (lesb...

La canicule persistera jusqu’à ce mercredi

Ce lundi 25 mai, la Direction nationale de la météorologie (DMN) prévoit un temps chaud jusqu’au mercredi 27 mai dans plusieurs provinces du Maroc. De fortes rafales sont prévues du mardi au jeudi dan...

Covid-19 : ce qu'il faut retenir ce mardi 26 mai

7556 contaminations et 202 décès, tel est le dernier bilan national de la pandémie du coronavirus. ...

Journée nationale de l’enfant : les droits de l’enfant au cœur de la mobilisation marocaine

Ce lundi 25 mai, le Maroc a célébré la journée nationale de l’enfant. À cette occasion, le ministère de la Solidarité, du Développement social, de l’Égalité et de la Famille a réitéré dans un communiq...

Un Caïd suspendu pour détournement d’aides alimentaires

Ce lundi 25 mai, le ministère de l’Intérieur a suspendu un agent d’autorité de ses fonctions pour son implication dans une affaire de détournement d’aides alimentaires destinés à des familles dan...

Aïd Al Fitr : prière et grâce royale

Dimanche 24 mai, Sa Majesté le roi Mohammed VI, accompagné par Son Altesse royale le prince héritier Moulay El Hassan et le prince Moulay Rachid, a accompli la prière de l’Aïd Al Fitr. Dans le cadre d...