Aller au contenu principal

Au moins 50 morts dans un déraillement de train dans la RD Congo

Par Nora Jaafar, Publié le 12/09/2019 à 16:43, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Au moins 50 passagers clandestins ont été tués lorsqu’un train de marchandises a déraillé dans le sud-est de la République Démocratique du Congo (RDC) tôt ce jeudi.

 

« Un autre désastre ! Déraillement à 3 heures du matin (0100 GMT) dans le Tanganyika (province) près de Mayibaridi. Bilan provisoire : 50 morts et plusieurs blessés », a déclaré le ministre de l’action humanitaire, Steve Mbikayi, dans un tweet.

 

Les témoins sur les lieux et les médias locaux craignaient que plus d’une centaine de personnes n’aient été tuées.

 

Victor Umba, le chef syndical de la compagnie nationale des chemins de fer SNCC, a déclaré que le train de marchandises voyageait de Nyunzu vers Niemba lorsque deux voitures sont tombées sur leurs côtés.

 

« Ceux qui sont morts dans ce déraillement étaient des passagers clandestins. Il est impossible pour le SNCC de fournir un quelconque dédommagement », a déclaré Umba à l’AFP.

 

Il a ajouté que le chef du SNCC se trouvait dans la capitale provinciale de Kalemie pour essayer de trouver un moyen de soulever les wagons.

 

« Il semble que de nombreux passagers clandestins sont coincés sous les wagons »

 

Les chemins de fer de la RDC ont un piètre palmarès en matière de sécurité, entravés par des voies abandonnées et des locomotives délabrées, dont beaucoup datent des années 60.

 

En mars, au moins 24 personnes ont été tuées et 31 autres blessées lorsqu’un train de marchandises transportant des passagers clandestins s’est écrasé dans la région centrale du Kasaï.

 

En novembre de l’année dernière, 10 passagers clandestins ont été tués et 24 blessés près de la ville de Samba, dans l’est du pays, lorsque les freins d’un train de marchandises ont lâché.

 

Puis, en novembre 2017, 35 personnes ont été tuées lorsqu’un train de marchandises transportant 13 pétroliers a plongé dans un ravin du sud de la province de Lualaba.

 

Comme beaucoup d’entreprises d’État en RD Congo, la SNCC est au bord de la faillite. Son ancien chef, Sylvestre Ilunga, est l’actuel premier ministre du pays.

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...